5 erreurs à éviter pour la création de tes visuels Instagram

5 erreurs à éviter pour la création de tes visuels Instagram

Utiliser Instagram pour communiquer sur ton entreprise, tes produits/services c’est bien.

Mais faut-il encore respecter certaines règles pour que tes posts ne passent pas inaperçus.

Ici on ne va pas parler du contenus en lui-même, ni des types de posts que tu peux publier.

On va plutôt parler des visuels de tes posts.

Enfin, on va même voir ce qu’il ne faut clairement éviter si tu veux que tes posts soient pro.

Tu peux avoir un post qui est parfait en terme de contenus, et faire un gros flop si ton visuel n’est pas bon.

Et ce serait dommage quand même.

1 – Ne pas avoir d’univers visuel défini

Quand tu communiques de manière professionnel tu dois avoir un univers visuel défini et personnalisé pour ton entreprise.

Si ton image de marque n’est ni cohérente, ni claire, ni professionnelle alors tu vas perdre des potentiels clients.

Avoir une bonne image de marque ça permet d’inspirer confiance.

Et un consommateur qui a confiance achetera bien plus facilement auprès de toi.

Pour ça, on évite les changements de couleurs, de typographies et d’identité graphique tous les 5 matins.

On fait en sorte d’avoir un seul univers visuel pour tous les supports de communication.

Parce que si tu en as un sur Insta et que lorsqu’on clique sur le lien pour aller voir ton site, l’univers est totalement différent, tu feras fuir une partie des personnes qui auront voulu visiter ton site.

Idem si tu communiques localement avec des cartes de visite par exemple.

Une personne qui a ta carte de visite en main doit, quand elle se connecte sur ton compte Instagram, te reconnaître immédiatement.

Si tu veux en savoir plus sur l’univers visuel d’une entreprise, comment construire la tienne etc. tu peux télécharger l’ebook que j’ai mis à ta disposition.

2 – Utiliser une/des écritures illisibles

Les typographies scriptes et manuscrites c’est joli certes. Mais elles sont à utiliser à PETITE dose.

Si tu décides d’écrire un paragraphe avec une écriture scripte ou manuscrite tu risques de perdre tes lecteurs au bout de 2 phrases.

En effet, ces écritures peuvent être vraiment sympa, mais pas en grande quantité, car elles peuvent vite devenir difficile à lire.

Pour les textes de + de 2 lignes, on privilégie une typographie sans serif afin que la lecture soit agréable à l’oeil et que les lecteurs tiennent jusqu’au bout.

Image pour montrer l'effet d'une écriture illisible sur un long paragraphe

3 – Choisi une taille de texte adaptée

Si comme moi tu utilises ton ordinateur pour créer tes visuels tu peux vite te faire avoir sur la taille de tes textes.

À l’ordi tout est bien lisible, sauf qu’une fois en format téléphone et bien c’est loupé, le texte est bien trop petit à lire.

Il vaut mieux avoir 3 slides au lieu de 2 et être sûr que tes lecteurs vont pouvoir lire jusqu’au bout ton visuel plutôt que de tout condensé dans une seule page et que rien ne soit lisible.

4 – Utiliser les bons contrastes

C’est un peu le même principe que pour les typographies illisibles. Si tu utilises de mauvaises couleurs de fond/écriture, ça peut être très vite bien difficile à lire.

Autrement dit, pas de ton sur ton, mais pas non plus de couleurs complémentaires l’une sur l’autre.

Image pour montrer l'effet d'une écriture mal contrastée sur un long paragraphe

5 – Utiliser de mauvais visuels

Ce que j’entend par là, ce sont les illustrations, photos ou autre visuels que tu pourrais être amené.e à mettre sur ton post.

C’est bien d’en mettre, mais attention à ce qu’ils soient un minimum cohérent avec ce que tu racontes.

Tu ne vas pas mettre un visuel d’un chat si tu es en train de donner la recette des cookies au chocolat. (bon ok, ça dépend, si c’est un chat avec un chapeau de cuisto et qu’il est en train de préparer des cookies, pourquoi pas)

Mais bon, je pense que tu vois où je veux en venir.

Si tu donne une astuce pour écrire une newsletter, ne mets pas le visuel d’un donut.

Besoin d’un coup de pouce ?

Et si tu es un peu perdu sur la création de tes visuels

Si tu n’as pas spécialement d’inspiration créative

Si tu n’as pas le temps de chercher comment créer tes visuels

Si tu veux trouver facilement l’inspiration pour créer des posts qui sortent du lot sans y passer des heures

Tu peux rejoindre le Pack Templates +

Un mini programme où je t’ai mis à l’intérieur des templates Instagram et Pinterest prêt à l’emploi

Tu y retrouveras aussi des vidéos pour prendre en main facilement et rapidement les templates, ainsi que mon astuce secrète pour ne jamais être à court d’idées de contenus.

Tout savoir sur le 1er trimestre 2022 chez Azana

Tout savoir sur le 1er trimestre 2022 chez Azana

Depuis le début de l’année 2021 je fais ce traditionnel article de blog tous les 3 mois.

Sur Instagram, je publie un petit bilan mensuel chaque fin de mois, mais étant limité en terme de longueur, j’ai choisi de faire un bilan trimestriel sur le blog afin de développer un peu plus ce qu’il s’est passé dans mon quotidien professionnel.

Bilan émotionnel, bilan de compta/gestion, bilan des projets clients et entreprise … de quoi faire un tour d’horizon global.

Cet article est donc le premier bilan trimestriel de l’année 2022.

Et autant te dire qu’il s’est passé pas mal de choses par ici 🤓

1 – Les dates clés

Avant de se lancer dans le détail émotionnel, gestion et projets, j’avais envie de faire une première partie sur les dates clés qui ont marquées ce trimestre 👇

visuel du calendrier des dates clés de janvier février et mars 2022

Janvier

🚀 J’ai débuté l’année avec un nouvel univers visuel.

Je ne me sentais plus du tout aligné avec celui que j’avais construis en début d’année dernière après le lancement de mon activité de graphisme. Et comme il est hyper important de se sentir alignée avec son univers puisque c’est lui qui reflète notre entreprise, nos valeurs, nos messages … j’ai tout reconstruit dans le courant du mois de décembre 2021 afin de démarrer l’année sur de nouvelles bases.

3 – Début du coaching emailing 🧠

Et en parlant de nouvelles bases, j’ai également commencé l’année en suivant le coaching 1:1 d’Alexandrina. Un coaching porté sur l’emailing, et plus particulièrement l’email marketing. On a revu mes séquences mails, mon freebie et la manière de le partager, mes newsletters, ainsi que ma séquence mail pour le Challenge Canva (qui a eu lieu la semaine dernière) Un coaching en 3 séances qui s’est donc terminé courant février et dont je suis ressortie changée côté emailing. J’ai adoré ce coaching qui m’a permis de voir où était mes erreurs, de les modifier et surtout de mieux comprendre comment rédiger mes newsletters et mes emails de vente.

18/19 – Covid 🦠

Et bien oui, après 2 ans d’épidémie il fallait bien que ça me tombe sur le pif à un moment donné. Bon clairement, j’aurais cru ça bien pire. Au final j’ai eu l’impression d’avoir une bonne grosse grippe. Fièvre pendant 2 jours, maux de tête pendant une bonne semaine et fatigue.

24 – Article de blog collaboratif – Freebe

En fin d’année 2021, Freebe recherchait des freelances qui accepteraient de parler de leur rythme de vie d’entrepreneur. C’est avec plaisir que j’ai répondu à l’appel afin de participer à l’article de blog collaboratif qu’ils souhaitaient réalisé courant janvier 2022. C’est alors le 24 janvier que l’article est sorti, dans lequel tu peux donc retrouver un petit paragraphe où je parle de mon rythme professionnel 😌 Et tu pourras bien sûr y lire également les témoignages d’autres entrepreneurs.

Février

4 – Interview “Embarque avec moi”

L’année des grandes premières pour moi. Après avoir participé pour la première fois à un article de blog collaboratif, j’ai été interviewer pour la première fois également. C’est Charlotte de “Embarque avec moi” qui a souhaité m’interviewer pour sa chaine Youtube et sa série “parcours d’entrepreneurs”. L’interview est sortie le 7 février sur sa chaine. Si tu veux l’écouter, tu y découvriras mon parcours de freelance depuis mes débuts, puis l’interview s’est ciblée plutôt sur l’aspect graphisme. J’y donne même quelques petits conseils pour avoir une image de marque pro 😉

10 – 1er live Insta

On continue dans la série des premières fois avec mon premier live Insta. Ici ça concerne mon autre activité, Azana Weddings, mais j’avais tout de même envie de l’inclure dans cette partie des dates clés car ça a été encore une sortie de zone de confort importante. En effet, il s’agissait d’un live avec Aude où l’on présentait notre template notion Wedding Booster, créé à destination des futur.e.s marié.e.s.

14 – Lancement WB

Et dans la lignée, Wedding Booster est sorti le 14 février ! ☺️ C’est d’ailleurs mon tout premier produit digital 🤗

15 – Début défi briques 🧱

Le premier challenge de l’année, celui organisé par Killian et Valentin : Le Défi Briques. L’idée ici c’était de créer du contenus chaque jour pendant 30 jours. Défi réussi ! 💪

24 – 300 abonnés Insta 🥳

Toute victoire étant bonne à fêter, la communauté Azana a atteint 300 personnes sur Insta !

Mars

14 – Début inscription Challenge Canva

Le 1er challenge que j’organisais 🤗 Et le 14 c’était le lancement des inscriptions.

30 – Début du Challenge Canva

Le Challenge Canva a débuté le 30 mars avec 30 inscrits 🥳 L’idée était de proposé une astuce par jour pour progresser rapidement, et un défi par jour pour passer à l’action immédiatement 🚀

Avril

1er – Lancement CanvAzana 🔥

Oui je sais bien que le mois d’avril fait parti du 2ème trimestre, mais c’était le 1er et on est encore en plein dedans alors je ne pouvais pas passer à côté de cette info/nouveauté 😁 Je t’en reparle plus loin dans cet article (paragraphe des projets Azana) mais j’ai sorti ma première formation ! 🥳

2 – Bilan émotionnel

Côté bilan émotionnel, je n’ai pas énormément de choses à dire pour ce trimestre.

Globalement j’ai fais le yo-yo.

La majorité des dates clés dont j’ai parlé avant ont fait que j’étais motivée et pleine d’énergie, et pour autant j’ai eu pas mal de moment down.

En début d’année, le covid m’a lessivé, j’ai donc eu 2 semaines sur fin janvier / début février assez compliqué.

Puis en mars c’est la fatigue générale qui a fait que j’avais des journées poisson rouge (concentration à 0).

Je n’en suis pas moins mécontente de ce trimestre sur un plan professionnel, mais je pense qu’une petite semaine de vacances ne me ferait pas de mal 😎 Elle arrive d’ailleurs très bientôt 🥳

3 – Bilan compta/gestion

Instagram → Une ascension fulgurante.

Ici je ne parle pas forcément du nombre d’abonnés en lui-même mais plutôt des statistiques générales.

Mes publications ont touché +137% par rapport au trimestre précédent
Une augmention de +138% d’interaction sur les contenus
Et une augmention de 31,2% d’abonnés

Si j’en parle c’est tout simplement parce que c’est la première fois que j’ai de telles stat’s

Mais alors pourquoi de telles augmentation subitement ?

Et bien tout simplement parce que j’ai créé du contenus différemment.

Par exemple, au lieu de dire “ton logo seul ne vaut rien” j’ai écris “c’est un peu comme un mojito sans rhum”
Au lieu de dire “aujourd’hui je te présente mes chats” j’ai dis “mes assistants sont feignants”
Au lieu de dire “il faut continuer à créer des cartes de visite” j’ai dis “on s’en fout des cartes de visite”

Et à chaque fois j’expliquais par la suite là où je voulais en venir dans mon titre.

Ce que j’essaye de te faire comprendre ici, c’est que j’ai créé du contenus qui attire l’oeil et qui interpelle. Pourtant j’ai continué de publier à la même fréquence, et j’ai continué de faire des posts sur des sujets que j’abordais déjà avant. Je ne les ai juste pas fais de la même manière 😉

Chiffre d’affaires

Ici, je suis semi satisfaite. Je n’ai pas atteint l’objectif que je m’étais fixée pour ce trimestre d’où mon insatisfaction. Néanmoins, c’est mon meilleur premier trimestre depuis que je me suis lancée, il n’y a qu’à voir la comparaison avec les 2 années précédentes d’où ma satisfaction 😇

J’ai tout de même atteint mon objectif à 80% ce qui est déjà pas mal 😌

Et si je veux pousser un peu plus loin dans les pourcentages, mon activité étant scindée en 2, voici ce que ça représente dans chaque partie : 56% Azana – projets pour les professionnels (dont 4% en photo et 52% en graphisme) 44% Azana Weddings – projets pour les particuliers (photographie uniquement)

graphiques chiffre d'affaires Azana 1er trimestres 2020 2021 2022

4 – Bilan projets clients

Myleis

En 2021 Léa avait fait appel à moi pour que je construise son identité visuelle. En fin d’année elle m’avait recontacté pour que je lui créé des templates pour son compte Instagram. Le projet s’est donc terminé en début d’année 2022. Actuellement, suite à d’autres projets perso/pro qui ont fait surfaces entre temps, elle n’a pas encore lancé son compte pro

MLB Naturopathie

Marie Laure est en fin de formation de naturopathe et elle souhaite lancer son activité pro dès qu’elle aura terminée. Elle souhaite se lancer sur les réseaux avant de se mettre à son compte afin de commencer à partager son univers et créer une communauté.

Pour cela, elle a fait appel à mes services suite à un concours que j’avais fais en octobre dernier, afin que je lui construise son identité visuelle et que par la même occasion je lui créé des templates Instagram. Le projet dans son intégralité s’est terminé courant mars 😇

breadboard mob naturopathie réalisé par azana

Aude Grosbois

Aude est Wedding Planner, s’est d’ailleurs avec elle que j’ai créé le template Wedding Booster. Au mois de décembre 2021, Aude m’a contacté pour que je lui rafraichisse les visuels de son podcast. J’ai donc créé son visuel principal puis des déclinaisons pour quelle puisse partager sur Instagram (feed et story) ainsi que sur Pinterest. Les déclinaisons ont été réalisées sur Canva afin qu’elle puisse être autonome sur la création des visuels de chaque épisode de podcast.

Raclette des 4 saisons

Un nouveau concept que nous allons voir naître dans le Jura ! Je n’en dirai pas plus car l’entreprise n’a pas encore officiellement lancé l’activité. Néanmoins, ils m’ont contacté afin d’avoir un visuel flyer et affiche. Je leur ai également construis un univers visuel (couleurs, typographies, éléments graphiques) afin de pouvoir réaliser des supports de com’ harmonieux et en cohérence avec leurs services.

Mabsn Business

Lorsque j’ai atteint 300 abonnés sur Insta, j’ai lancé un concours où je proposais un audit d’identité visuelle et c’est Marine qui a gagné ce lot. Je lui ai donc envoyé un questionnaire afin d’en savoir un peu plus sur son entreprise, ses valeurs, ses clients etc… puis j’ai analysé tout son univers visuel afin de pouvoir lui faire un retour de ce qui allait, n’allait pas, ce qui était cohérent ou non et pourquoi… puis je lui ai proposé des pistes d’amélioration. Ce n’est pas un prestation que je propose en temps normal mais après cette expérience, c’est une offre qui va bientôt voir le jour 😇 Autant Marine que moi-même nous avons été ravie de ce projet, son déroulé et son résultat.

visuel avis client audit identité visuelle par azana

Semantic

Isabelle m’a contacté en catastrophe il y a 2 semaines car le graphiste qui devait lui réaliser un projet l’a planté. Sauf qu’en plus de ça, c’est un projet pour un de ses clients à elle, et non pour elle-même. Il s’est avéré que c’était un projet de “petite” taille, et que je pouvais me libérer quelques plages dans mon agenda. On s’est fait une visio, je lui ai rédigé un devis et en 10 jours nous avons plus créer le projet de visuel de communication numérique pour son client. Il faut savoir qu’elle avait toutes les infos prêtes, la charte graphique de son client … ce qui facilitait grandement la mise en route du projet.

5 – Bilan projets Azana

CanvAzana

Pour ce premier trimestre il y a eu principalement 1 projet, celui de la sortie de ma formation CanvAzana.

Les 3 mois ont été ciblés sur la fin de la création de cette formation puis sur tout ce que j’avais à préparer autour pour le lancement qui a eu lieu il y a quelques jours.

Une formation sur l’outil Canva mais pas que.

Si tu veux en savoir plus, c’est par ici 👇

6 – Le trimestre à venir

Pour le trimestre à venir, plusieurs projets clients vont débuter en ce mois d’avril.

Et concernant mon entreprise ?

→ Je relance Azanastuces. En gros c’est la 3ème entité de mon entreprise. Dedans je partage mes 7 années d’expérience afin d’apporter connaissances, astuces et ressources pour aider les entrepreneurs dans leurs quotidiens professionnels.

Azanastuces c’est un compte Instagram : @azanastuces

Et une newsletter que j’envoie une fois par mois : inscription à la newsletter

→ Je vais lancer une nouvelle offre, celle des audit d’identité visuelle

→ Je vais rentrer dans la période des mariages (Azana Weddings) et il y aura donc moins de projet avec les professionnels. Si jamais tu souhaites travailler avec moi pour ton projet, tu peux me contacter dès maintenant afin que nous en discutions et que nous puissions le mettre en place sur mai/juin. Et sinon, il faudra attendre le mois de Septembre 😉

5 astuces à ne pas louper sur le logiciel Canva

5 astuces à ne pas louper sur le logiciel Canva

Aaah Canva, cet outil fabuleux qui permet de créer toute sorte de visuel.

Cet outil qui permet de gagner un temps assez considérable.

En ce qui me concerne, depuis que je l’utilise j’ai réussi à gagner quelques heures par mois sur ma création de contenus.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’avant de l’utiliser je créais mes contenus via des logiciels tel que Photoshop, Illustrator …

“Un.e graphiste ne doit pas utiliser Canva tu comprends”

Mon dieu les préjugés pourris qu’il peut exister !

Pourquoi je n’aurais pas le droit d’utiliser un outil qui me fait gagner du temps ?

Je ne vais pas créer un logo sur Canva, on est d’accord là-dessus.

Mais je vais certainement pas me gêner de l’utiliser pour créer mes contenus.

Alors aujourd’hui je veux te donner quelques astuces à connaître sur Canva pour créer des visuels qui claquent, pour gagner encore plus de temps …

1 • Utiliser les guides

Les guides se sont des lignes violettes que tu vas pouvoir mettre sur tes visuels pour t’aider à placer tes éléments.

Afin qu’ils soient aligner comme il faut par exemple.

Mais aussi pour pouvoir créer des visuels au bon format sur tes réseaux.

Par exemple, sur Instagram, tu peux créer un visuel au format 1080 x 1350. Mais sur ton feed il sera visible au format carré 1080 x 1080. Alors pour être sûr.e que tes textes et éléments ne soient pas tronqués en vue carrée, tu peux placer des guides en haut et en bas pour te mettre des marges à ne pas dépasser en quelques sortes. Mais alors, comment placer ces guides ?

→ Dans un premier temps tu vas ouvrir un visuel vierge

→ Tu vas cliquer sur “fichier” puis sur “afficher les règles”

→ De nouveau tu cliques sur “fichier” puis sur “afficher les guides”

→ Tu cliques sur la règle du haut ou de gauche (en fonction de si tu veux un guide horizontal ou vertical) et en restant cliquer tu glisses ta souris vers le bas ou vers la droite et tu places ton guide où tu le veux.

Les guides ne sont visible que lors de la création. Quand tu vas exporter ton visuel ils ne le seront pas bien sûr.

GIF - Placer des guides sur Canva

2 • La pipette

Depuis quelques mois Canva a ajouté cette fonctionnalité qui est la pipette de couleur.

En gros, un petit outil pratique pour venir attraper une couleur quelconque et l’utiliser directement pour ton texte ou un élément en particulier.

⚠️ Cette fonctionnalité n’est pas disponible sur Safari. Pourquoi ? Mystère 😅

GIF - utiliser la pipette sur Canva

3 • Espace inter-éléments

Mais qu’est ce que c’est ce truc ?

Et bien quand tu créés un visuel, il est mieux que tes éléments, texte… soient équilibrés.

Ce serait dommage d’avoir un espace d’1cm entre 2 éléments puis 0,3cm entre les autres etc…

Alors pour ça, Canva te facilite la vie.

Il y a une façon de pouvoir créer le même espace entre tout tes éléments.

Il te suffit de sélectionner les éléments en question, puis de cliquer sur “position” en haut à droite et enfin sur “réarranger”

GIF - Gérer les espaces entre les éléments sur Canva

4 • Ajouter un fond dégradé

On pourrait se dire que c’est impossible à faire sans un logiciel comme photoshop par exemple. Et bien détrompes toi, Canva te permet de faire le fond dégradé que tu souhaites !

Pour cela, tu vas écrire “gradient” dans la partie “éléments” de Canva.

Ensuite il te reste qu’à choisir le type de dégradé que tu veux (2 couleurs, 3 couleurs …) puis de choisir tes couleurs.

GIF - Ajouté un fond dégradé avec Canva

5 • Redimensionner un visuel

Cette fonctionnalité n’est disponible qu’avec la version payante de Canva, mais je dois bien avouer que s’en est une qui m’a déjà servi plus d’une fois.

Lorsque tu créés un visuel dans un format, tu peux redimensionner ce visuel dans n’importe quel autre format directement depuis Canva.

Autrement dit, tu peux créer un post Instagram au format carré, puis le dupliquer pour le transformer au format 1350 x 1080 ou encore au format story par exemple.

Pour cela, il suffit de cliquer sur “redimensionner” à côté de “fichier” puis de choisir la taille que tu souhaites.

Ensuite tu cliques sur “copier et redimensionner” si tu souhaites garder ton visuel au format d’origine, ou sur “redimensionner” si tu veux modifier directement la taille du fichier actuel.

GIF - redimensionner un visuel avec Canva

Voilà pour ces 5 astuces Canva !

Si tu veux aller encore plus loin avec Canva, tu peux rejoindre la formation CanvAzana que j’ai créé pour t’apprendre à utiliser Canva sous toutes ses coutures et bien plus encore ! 😇

Comment construire ton identité visuelle et booster ton entreprise ?

Comment construire ton identité visuelle et booster ton entreprise ?

Dans cet article je vais te donner les étapes clés pour construire ton identité visuelle.

Mais avant toutes choses, qu’est ce que l’identité visuelle ?

Si tu es encore un peu perdu avec ce terme, tu peux télécharger l’e-book que j’ai créé dans l’optique de tout t’expliquer.

Maintenant que tu es au clair avec la notion d’identité visuelle, je peux te transmettre les étapes clés pour la construire 🚀

1 – Les questions à se poser

Dans un premier temps il falloir que tu répondes à un certains nombre de questions qui vont te permettre, grâce aux réponses que tu donneras, d’avoir les clés principales pour ta recherche d’univers.

Ces questions, tu peux les retrouver dans l’article « Les questions à se poser avant de construire son identité visuelle »

2 – Le choix de tes couleurs

Maintenant que tu as répondu aux diverses questions, tu as normalement fait ressortir des mots clés, des valeurs, des adjectifs représentant ton entreprise.

Ce sont ces mots clés qui vont te permettre de déterminer les couleurs que tu vas choisir pour ton identité visuelle.

En effet, chaque couleur à une signification propre, et elles doivent être choisies judicieusement.

 

Combien choisir de couleurs et comment les choisir ?

Pour le nombre de couleur, tu en choisiras entre 3 et 5 maximum.

Et pour le comment ?

> Sélectionne dans un premier temps ta couleur principale.

Pour cela regarde quelle est la valeur qui ressort le plus dans les réponses que tu as écris aux questions de la 1ère partie ces étapes de construction et regarde la ou les couleurs qui correspondent le plus.

> Ensuite tu vas sélectionner ta seconde couleur

Et pour cela tu vas choisir une couleur qui va venir trancher avec la 1ère, qu’elle soit complémentaire tout en restant bien sûr cohérente avec ton message.

> Puis tu viendras ajouter une 3ème couleur

Elle permettra de lier les 2 premières. Encore une fois vérifies bien ce qu’elle représente pour rester cohérent.

> Enfin, tu sélectionnes 2 dernières couleurs,

Une assez claire et neutre qui va te permettre d’ajouter de la profondeur.
La seconde quant à elle sera une couleur foncée qui sera principalement utilisée pour ton texte.

Pour terminer la mise en place de ta palette de couleurs, tu vas déterminer la proportion de chaque couleur.

C’est à dire quelles couleurs seront le plus utilisées et celles qui viendront les accompagner.

Tu choisiras donc 2 couleurs dominantes, en veillant à ce quelle reflète bien ton image de marque.
La 3ème sera celle qui viendra compléter les premières et accentuer certains éléments clés.
La 4ème permettra de mettre en avant les éléments importants tel qu’un bouton sur ton site internet
Et dernièrement celle qui sera présente en petite touche, souvent la couleur la plus foncé qui te servira pour ton texte.

Que signifie chaque couleur ?

Pour réussir à sélectionner tes couleurs, tu peux te rendre sur l’article « Le choix des bonnes couleurs pour son image de marque » qui répertorie les diverses couleurs et leurs significations. Tu pourras alors déterminer celles qui représentent le mieux les valeurs de ton entreprise.

Comment construire sa palette ?

Ok, c’est bien jolie tout ça, mais comment je fais pour choisir ma couleur exacte ? Comment je peux visualiser les couleurs ensemble ?

Pour ça, je t’invite à te rendre sur le site Adobe Color qui propose une roue chromatique sur laquelle tu peux jongler avec les couleurs, les voir les unes à côté des autres.

Egalement, tu auras les codes de tes couleurs qui seront à garder précieusement.

→ C’est quoi le code couleur ?

C’est le code qui commence par un # suivi de chiffres et/ou lettres.

Chaque code est propre à chaque couleur et surtout les codes sont universels.

Donc que tu utilises photoshop, canva, si tu engages un graphiste, un webdesigner … ce sont ces codes que tu devras fournir pour retrouver à chaque fois LA bonne couleur.

3 – Le choix des typographies

Avant de les choisir je vais déjà t’apprendre quelles sont les différentes sortes de typographies et ce que chacune d’entre elles faire ressortir comme sentiments.

Comme tu n’es pas ici pour apprendre à devenir graphiste, je vais passer toute la théorie sur la création des typographies et on va passer directement aux différents types qu’il existe.

Les typographies serif (ou à empattements)

Les empattements sont les petits traits qui « dépassent » au bord des lettres. Et donc, toutes les typographies qui ont ces empattements sont appelés des typographies Serif.

Elles représentent l’élégance, la rigueur, la fiabilité, le haut de gamme.

Une typographie Serif connue de tous et toutes :

Times New Roman

Les typographies sans serif (ou sans empattements)

Tu l’auras donc compris avec l’explication des empattements que je t’ai faite avant, les typographies sans Serif sont celles qui n’ont pas les empattements sur les lettres.

Ces typographies représentent la simplicité, la neutralité, le minimalisme, l’audace, la douceur, le dynamisme.

Elles sont beaucoup utilisées pour l’écriture de texte car elles sont plus facile à lire sur de longs paragraphes que les autres typographies.

Une typographie sans Serif connue de tous et toutes :

Arial

Les typographies manuscrites

A ne pas confondre avec les typographies scriptes que l’on verra juste après.

Les typographies manuscrites ont, comme leur nom l’indique, une grande ressemble avec une écriture manuelle.

Ce sont des écritures à utiliser avec parcimonie (couverture d’un livre, design d’affiche, logo…) car en effet, un texte entier serait assez difficile à lire et on aurait tendance à vite abandonner la lecture.

Ces typographies représentent la créativité, la singularité, l’originalité.

Les typographies scriptes

Ces typographies imitent l’écriture cursive. Elles sont divisées en 2 catégories : formelles et informelles.

Les formelles sont celles qui vont rappeler les écritures incroyables du 17/18ème siècle, avec des boucles et des fioritures.

Les informelles sont apparues plus tard, elles sont plus modernes et plus lisibles.

Ces typographies représentent l’élégance, l’intemporalité, la créativité, la féminité, le sentiment artistique.

Les typographies display (ou fantaisie)

Tu l’auras compris avec leur nom, ce sont les typographies plus particulières, décoratives.

Elles sont beaucoup utilisées pour la création de logo, les titres sur des affiches …

En aucun cas on écrira un texte complet avec puisque cela sera quasi illisible.

Ces typographies représentent l’originalité, la flexibilité, la créativité et mettent l’accent sur le côté unique

Maintenant que tu connais les différents types de typographies, nous allons regarder ensemble les autres aspects d’une typographie et leurs impacts.

Car si une typographie en elle-même dégage certains ressentis, si elle est écrit en light ou en bold, si elle est en minuscule ou en majuscule etc, auront des impacts encore plus fort sur le message à transmettre.

L’épaisseur

→ Light, bold, semi-bold, medium, …

En fonction de l’épaisseur une typographie n’exprimera pas la même chose.

Light : délicatesse, douceur

Medium : Neutre, rassurant

Bold : Audace, puissance

L’espacement

L’espacement va être l’écart entre chaque lettre.

Condensed : Impression d’écrasement → confiance, vintage

Regular : Impression d’équilibre → Lisible, harmonie

Extended : Impression d’étirement → Haute de gamme, chic

La casse

La casse est en fait la distinction entre les minuscules et les majuscules.

minuscule : Informel, humain

MAJUSCULE : CLASSIQUE, SOLIDE

> Combien de typographies choisir ?

Si pour les couleurs ont peut en choisir jusqu’à 5, ici nous allons nous contenir à 2 voire 3 maximum de typographies.

→ Je te conseille une typographie sans serif pour tes textes.

Comme on l’a vu plus haut, ces typographies sont plus facile à la lecture et donc plus adaptées pour des textes.
Que ce soit les textes sur ton site internet, dans un carrousel Instagram ou encore dans un e-book.

→ Ensuite tu pourras choisir une autre typographie pour tes titres

Elle pourra également te servir pour mettre en avant un mot important par exemple.

Ici tu pourras choisir une typographie Serif, scripte ou manuscrite.

Attention tout de même à ce qu’elle reste facilement lisible.

Je te déconseille de choisir une typographie display, qui pourra être difficile à utiliser. Celle-ci sont plus souvent utilisées pour les logos.

→ Tu peux éventuellement choisir une 3ème typographie

Pour tes sous-titres ou aussi pour la mise en avant de certains mots clés ou mots importants.

 

Le tout est de faire attention à leurs connotations afin qu’elles restent en accord avec le.s message.s que tu souhaites transmettre

> Où trouver des typographies ?

Il existe beaucoup de site internet où tu pourras trouver des typographies, mais attention !

→ Premièrement, si tu télécharges des typographies gratuites, vérifie la licence afin que tu puisses l’utiliser librement à titre commercial

→ Pour les typographies payantes, fais également attention aux licences que tu choisis, et surtout n’achètent pas de typographies sans être sûr de tes choix. Ce serait gâcher de l’argent.

Tu peux te rendre sur des sites comme Google Fonts, Dafont, Font squirrel, qui sont des sites où tu pourras télécharger des typographies gratuitement.

Tu peux aussi te rendre sur pixelsurplus, myfonts, fontfabric

Petit conseil supplémentaire, pense bien à vérifier si la police comprend bien tous les caractères.
Les lettres, mais également les accents, les symboles (#@&…) et les chiffres.

4 – Passer à l’action

Tu veux passer à l’action mais du n’as pas le temps ?

Tu as la flemme ?

Tout ça te paraît énorme et tu as peur de ne pas t’en sortir ?

Bien que mes explications te paraissent clair, tu ne sais pas par où commencer ?

No panique ! Je peux t’aider à construire une identité visuelle aux p’tits oignons.

9 outils que j’utilise dans mon quotidien de freelance en 2022

9 outils que j’utilise dans mon quotidien de freelance en 2022

En tant qu’entrepreneur, on est toujours à la recherche de l’Outil qui fera la différence.

Que ce soit une question d’organisation, d’optimisation du temps, de maniabilité, d’intuitivité … on aimerait bien avoir les outils parfaits pour travailler.

Dans cet article, je vais te partager 9 outils que j’utilise dans mon quotidien de freelance et que je compte bien garder cette année.

Ce sont des outils qui m’aident à être plus productive et/ou à gagner du temps sur certaines tâches.

Notion

> organisation/gestion

Mon petit chouchou ❤️ C’est d’ailleurs pour cela que je te le présente en premier. (Bien que pour les autres il n’y aura pas d’ordre particulier, celui-ci c’est vraiment mon best)

Si tu ne connais pas encore Notion, c’est un outil puissant de gestion/organisation. Dedans tu peux avoir ton agenda, ton carnet d’adresse, ton planning journalier, mensuel, trimestriel, annuel, tu peux avoir tes bases de données de projets pro, perso et clients, ton calendrier éditorial, faire de la prise de notes…

Bref, tu l’auras compris, Notion permet beaucoup de choses.

C’est un outil totalement modulable à ta sauce. C’est à dire que mise à part si tu télécharges ou achètes des templates de page, tu pars avec une page blanche et c’est toi qui construit absolument tout ton espace.

Depuis que j’utilise Notion, ma productivité à augmenter en flèche.

À la place d’avoir 12 carnets, 52 post-it à droite et à gauche et utiliser 20 stylos différents, j’utilise Notion.

À la place d’avoir un agenda, un carnet d’adresse, 4 tableurs excels, … j’utilise Notion.

D’ailleurs, petit exemple concret, actuellement cet article de blog je l’écris sur Notion, sur l’article que j’ai créé dans ma base de données de contenus dans la catégorie “article de blog” 😌 ensuite il ne me restera plus qu’à aller le copier/coller sur mon site internet.

Canva

> création

Bon ok, j’ai dis qu’il n’y avait pas d’ordre à cette liste, mais je dois bien avouer que Canva est aussi un de mes chouchous

Mais cette fois-ci nous ne sommes plus sur de la gestion/organisation. On est maintenant sur de la création de visuels.

J’en entends certain.e.s d’ici > “elle est graphiste et elle utilise Canva ?!”

Et bien oui, je suis graphiste et j’utilise Canva au quotidien.

Mais qu’on soit bien d’accord, j’utilise Canva uniquement pour la création de mes visuels de contenus (post instagram, story instagram, épingles pinterest, ebook/workbook)

Lorsqu’il s’agit de créer un projet client tel qu’un logo, je passe sur logiciel de graphisme tel qu’Illustrator.

Néanmoins il s’avère que Canva est un outil intuitif, simple, et me permet de gagner un temps considérable sur la création de mes contenus. Alors pourquoi m’en privé ?

Spark

> emailing

On passe à l’e-mailing avec Spark. Ici je parle bien de gestion des e-mails et non de newsletters.

En gros Spark c’est un peu comme l’outil Mail de apple, mais en mieux.

Une appli avec un design moderne, une utilisation intuitive, et des fonctionnalités plutôt cool.

→ Tri automatique des emails en fonction de si c’est un mail ou une newsletter par exemple.

→ Possibilité de programmer l’envoie des mails. Plutôt pratique quand tu travailles la nuit ou le weekend, tu peux rédiger et programmer pour que ça parte le lendemain matin.

→ Bonne gestion des SPAMS. Il vraiment très très très rare qu’un mail de spam se glisse dans ma boite de réception.

→ Si tu travailles en équipe il est également possible de commenter un mail en internet, ou même de l’assigné à une personne pour qu’elle s’en occupe.

Mailerlite

> newsletters

Maintenant je vais te parler de newsletters. Après avoir tester Sendinblue, j’ai découvert Mailerlite et clairement je le préfère beaucoup plus.

Je le trouve plus facile d’utilisation mais surtout il y a des fonctionnalités intéressantes dans la version gratuite. Comme le simple de fait de pouvoir faire de l’A/B test (fonctionnalité payante chez Sendinblue par exemple)

Beaucoup d’entrepreneur que je suis utilise Converkit. Mais il faut passer rapidement en version payante si tu veux avoir accès à pas mal de fonctionnalité (oui je l’avais testé également).

Je pense que Mailerlite est une très bonne alternative lorsqu’on démarre une mailinglist pour une newsletter.

Peut-être que je switcherai sur Converkit plus tard, en attendant mon petit Mailerlite me convient parfaitement.

Onlypult

> gestion des contenus

Maintenant je vais te parler de newsletters. Après avoir tester Sendinblue, j’ai découvert Mailerlite et clairement je le préfère beaucoup plus.

Je le trouve plus facile d’utilisation mais surtout il y a des fonctionnalités intéressantes dans la version gratuite. Comme le simple de fait de pouvoir faire de l’A/B test (fonctionnalité payante chez Sendinblue par exemple)

Beaucoup d’entrepreneur que je suis utilise Converkit. Mais il faut passer rapidement en version payante si tu veux avoir accès à pas mal de fonctionnalité (oui je l’avais testé également).

Je pense que Mailerlite est une très bonne alternative lorsqu’on démarre une mailinglist pour une newsletter.

Peut-être que je switcherai sur Converkit plus tard, en attendant mon petit Mailerlite me convient parfaitement.

• Obtiens 10% sur ton premier abonnement en cliquant ici -> OFFRE ONLYPULT

Tally

> questionnaires

Tu connais peut-être Google Form pour la création de questionnaires ?

Et bien Tally c’est la même chose, mais en mieux 😁

C’est un outil de création de questionnaire mais au design beaucoup plus classe et pro. Tu peux personnaliser ton questionnaire, les couleurs, ajouter des images, …

Tu peux également créer des intégrations sur un grand nombre d’outil (notion, google sheets, slack, zapier, trello, asana …)

La version gratuite te permet de créer un grand nombre de questionnaire avec un nombre d’entrée illimitée. Personnellement j’utilise que la version gratuite.

Avec la version payante tu peux collaborer en équipe, customiser tes domaines, créer plusieurs espaces de travail …

 

Loom

> enregistrements vidéos

Loom permet de faire de l’enregistrement vidéo et audio, de ton écran, de toi ou des 2 en même temps. Je l’utilise pour tourner les vidéos de formations par exemple.

Ici j’ai pris la version payante car avec la version gratuite on est limité à des sessions d’enregistrement de 5 min ce qui devient vite pénible.

Adobe acrobat

> signature électronique

J’utilise Adobe acrobat principalement pour la fonction AdobeSign qui permet de faire signer électroniquement des documents à une tierce personne.

Je m’en sers donc pour la signature des devis et des contrats de mes clients.

Je préparer mon document avoir word, je l’exporte en PDF puis je l’envoie dans Adobe Sign. Ici je n’ai qu’à ajouter les champs où mes clients doivent remplir, dater et signer et leur transmettre par email.

Rapide, économique et écologique !

xMind

> mindmapping

Un petit dernier pour la route, un outil de gestion/organisation/brainstorming.

xMind est un logiciel de mindmapping. Un peu comme beaucoup d’appli il y a une version gratuite et une payante.

Pour ce que j’en fais, la version gratuite m’est laaaargement suffisante.

En fait, je m’en sers lorsque je fais du brainstorming d’idées de contenus.

Au centre je note juste “contenus” puis je décline pour avoir des catégories, puis sous-catégories et sous-sous-catégories … ce qui me permet de trouver un nombre d’idées de contenus assez énorme.

Par exemple, je vais avoir une catégorie “identité visuelle”, ensuite je peux sous catégorisé par :

Définition / création / utilisation

Puis dans définition je détail ce qu’elle comporte : typographies / couleurs / logo / …

Et dans typographies je vais pouvoir noter : les différents types / les erreurs à ne pas commettre / comment les choisir / …

Etc ….

Visuellement, ça donne ça :

Capture d’écran exemple mind mapping
error: Ce contenu est protégé car il appartient à Azana 😉