En faveur de la protection des animaux

Grande protectrice de la cause animale, je reverse chaque mois une partie de mon chiffre d’affaires à des associations de protection animalière.

1 mois = 1 don = 1 association

1% des prestations de service • 2% des ventes de produits digitaux

5 astuces à ne pas louper sur le logiciel Canva

5 astuces à ne pas louper sur le logiciel Canva

Aaah Canva, cet outil fabuleux qui permet de créer toute sorte de visuel.

Cet outil qui permet de gagner un temps assez considérable.

En ce qui me concerne, depuis que je l’utilise j’ai réussi à gagner quelques heures par mois sur ma création de contenus.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’avant de l’utiliser je créais mes contenus via des logiciels tel que Photoshop, Illustrator …

“Un.e graphiste ne doit pas utiliser Canva tu comprends”

Mon dieu les préjugés pourris qu’il peut exister !

Pourquoi je n’aurais pas le droit d’utiliser un outil qui me fait gagner du temps ?

Je ne vais pas créer un logo sur Canva, on est d’accord là-dessus.

Mais je vais certainement pas me gêner de l’utiliser pour créer mes contenus.

Alors aujourd’hui je veux te donner quelques astuces à connaître sur Canva pour créer des visuels qui claquent, pour gagner encore plus de temps …

1 • Utiliser les guides

Les guides se sont des lignes violettes que tu vas pouvoir mettre sur tes visuels pour t’aider à placer tes éléments.

Afin qu’ils soient aligner comme il faut par exemple.

Mais aussi pour pouvoir créer des visuels au bon format sur tes réseaux.

Par exemple, sur Instagram, tu peux créer un visuel au format 1080 x 1350. Mais sur ton feed il sera visible au format carré 1080 x 1080. Alors pour être sûr.e que tes textes et éléments ne soient pas tronqués en vue carrée, tu peux placer des guides en haut et en bas pour te mettre des marges à ne pas dépasser en quelques sortes. Mais alors, comment placer ces guides ?

→ Dans un premier temps tu vas ouvrir un visuel vierge

→ Tu vas cliquer sur “fichier” puis sur “afficher les règles”

→ De nouveau tu cliques sur “fichier” puis sur “afficher les guides”

→ Tu cliques sur la règle du haut ou de gauche (en fonction de si tu veux un guide horizontal ou vertical) et en restant cliquer tu glisses ta souris vers le bas ou vers la droite et tu places ton guide où tu le veux.

Les guides ne sont visible que lors de la création. Quand tu vas exporter ton visuel ils ne le seront pas bien sûr.

GIF - Placer des guides sur Canva

2 • La pipette

Depuis quelques mois Canva a ajouté cette fonctionnalité qui est la pipette de couleur.

En gros, un petit outil pratique pour venir attraper une couleur quelconque et l’utiliser directement pour ton texte ou un élément en particulier.

⚠️ Cette fonctionnalité n’est pas disponible sur Safari. Pourquoi ? Mystère 😅

GIF - utiliser la pipette sur Canva

3 • Espace inter-éléments

Mais qu’est ce que c’est ce truc ?

Et bien quand tu créés un visuel, il est mieux que tes éléments, texte… soient équilibrés.

Ce serait dommage d’avoir un espace d’1cm entre 2 éléments puis 0,3cm entre les autres etc…

Alors pour ça, Canva te facilite la vie.

Il y a une façon de pouvoir créer le même espace entre tout tes éléments.

Il te suffit de sélectionner les éléments en question, puis de cliquer sur “position” en haut à droite et enfin sur “réarranger”

GIF - Gérer les espaces entre les éléments sur Canva

4 • Ajouter un fond dégradé

On pourrait se dire que c’est impossible à faire sans un logiciel comme photoshop par exemple. Et bien détrompes toi, Canva te permet de faire le fond dégradé que tu souhaites !

Pour cela, tu vas écrire “gradient” dans la partie “éléments” de Canva.

Ensuite il te reste qu’à choisir le type de dégradé que tu veux (2 couleurs, 3 couleurs …) puis de choisir tes couleurs.

GIF - Ajouté un fond dégradé avec Canva

5 • Redimensionner un visuel

Cette fonctionnalité n’est disponible qu’avec la version payante de Canva, mais je dois bien avouer que s’en est une qui m’a déjà servi plus d’une fois.

Lorsque tu créés un visuel dans un format, tu peux redimensionner ce visuel dans n’importe quel autre format directement depuis Canva.

Autrement dit, tu peux créer un post Instagram au format carré, puis le dupliquer pour le transformer au format 1350 x 1080 ou encore au format story par exemple.

Pour cela, il suffit de cliquer sur “redimensionner” à côté de “fichier” puis de choisir la taille que tu souhaites.

Ensuite tu cliques sur “copier et redimensionner” si tu souhaites garder ton visuel au format d’origine, ou sur “redimensionner” si tu veux modifier directement la taille du fichier actuel.

GIF - redimensionner un visuel avec Canva

Voilà pour ces 5 astuces Canva !

Si tu veux aller encore plus loin avec Canva, tu peux rejoindre la formation CanvAzana que j’ai créé pour t’apprendre à utiliser Canva sous toutes ses coutures et bien plus encore ! 😇

9 outils que j’utilise dans mon quotidien de freelance en 2022

9 outils que j’utilise dans mon quotidien de freelance en 2022

En tant qu’entrepreneur, on est toujours à la recherche de l’Outil qui fera la différence.

Que ce soit une question d’organisation, d’optimisation du temps, de maniabilité, d’intuitivité … on aimerait bien avoir les outils parfaits pour travailler.

Dans cet article, je vais te partager 9 outils que j’utilise dans mon quotidien de freelance et que je compte bien garder cette année.

Ce sont des outils qui m’aident à être plus productive et/ou à gagner du temps sur certaines tâches.

Notion

> organisation/gestion

Mon petit chouchou ❤️ C’est d’ailleurs pour cela que je te le présente en premier. (Bien que pour les autres il n’y aura pas d’ordre particulier, celui-ci c’est vraiment mon best)

Si tu ne connais pas encore Notion, c’est un outil puissant de gestion/organisation. Dedans tu peux avoir ton agenda, ton carnet d’adresse, ton planning journalier, mensuel, trimestriel, annuel, tu peux avoir tes bases de données de projets pro, perso et clients, ton calendrier éditorial, faire de la prise de notes…

Bref, tu l’auras compris, Notion permet beaucoup de choses.

C’est un outil totalement modulable à ta sauce. C’est à dire que mise à part si tu télécharges ou achètes des templates de page, tu pars avec une page blanche et c’est toi qui construit absolument tout ton espace.

Depuis que j’utilise Notion, ma productivité à augmenter en flèche.

À la place d’avoir 12 carnets, 52 post-it à droite et à gauche et utiliser 20 stylos différents, j’utilise Notion.

À la place d’avoir un agenda, un carnet d’adresse, 4 tableurs excels, … j’utilise Notion.

D’ailleurs, petit exemple concret, actuellement cet article de blog je l’écris sur Notion, sur l’article que j’ai créé dans ma base de données de contenus dans la catégorie “article de blog” 😌 ensuite il ne me restera plus qu’à aller le copier/coller sur mon site internet.

Canva

> création

Bon ok, j’ai dis qu’il n’y avait pas d’ordre à cette liste, mais je dois bien avouer que Canva est aussi un de mes chouchous

Mais cette fois-ci nous ne sommes plus sur de la gestion/organisation. On est maintenant sur de la création de visuels.

J’en entends certain.e.s d’ici > “elle est graphiste et elle utilise Canva ?!”

Et bien oui, je suis graphiste et j’utilise Canva au quotidien.

Mais qu’on soit bien d’accord, j’utilise Canva uniquement pour la création de mes visuels de contenus (post instagram, story instagram, épingles pinterest, ebook/workbook)

Lorsqu’il s’agit de créer un projet client tel qu’un logo, je passe sur logiciel de graphisme tel qu’Illustrator.

Néanmoins il s’avère que Canva est un outil intuitif, simple, et me permet de gagner un temps considérable sur la création de mes contenus. Alors pourquoi m’en privé ?

Spark

> emailing

On passe à l’e-mailing avec Spark. Ici je parle bien de gestion des e-mails et non de newsletters.

En gros Spark c’est un peu comme l’outil Mail de apple, mais en mieux.

Une appli avec un design moderne, une utilisation intuitive, et des fonctionnalités plutôt cool.

→ Tri automatique des emails en fonction de si c’est un mail ou une newsletter par exemple.

→ Possibilité de programmer l’envoie des mails. Plutôt pratique quand tu travailles la nuit ou le weekend, tu peux rédiger et programmer pour que ça parte le lendemain matin.

→ Bonne gestion des SPAMS. Il vraiment très très très rare qu’un mail de spam se glisse dans ma boite de réception.

→ Si tu travailles en équipe il est également possible de commenter un mail en internet, ou même de l’assigné à une personne pour qu’elle s’en occupe.

Mailerlite

> newsletters

Maintenant je vais te parler de newsletters. Après avoir tester Sendinblue, j’ai découvert Mailerlite et clairement je le préfère beaucoup plus.

Je le trouve plus facile d’utilisation mais surtout il y a des fonctionnalités intéressantes dans la version gratuite. Comme le simple de fait de pouvoir faire de l’A/B test (fonctionnalité payante chez Sendinblue par exemple)

Beaucoup d’entrepreneur que je suis utilise Converkit. Mais il faut passer rapidement en version payante si tu veux avoir accès à pas mal de fonctionnalité (oui je l’avais testé également).

Je pense que Mailerlite est une très bonne alternative lorsqu’on démarre une mailinglist pour une newsletter.

Peut-être que je switcherai sur Converkit plus tard, en attendant mon petit Mailerlite me convient parfaitement.

Onlypult

> gestion des contenus

Maintenant je vais te parler de newsletters. Après avoir tester Sendinblue, j’ai découvert Mailerlite et clairement je le préfère beaucoup plus.

Je le trouve plus facile d’utilisation mais surtout il y a des fonctionnalités intéressantes dans la version gratuite. Comme le simple de fait de pouvoir faire de l’A/B test (fonctionnalité payante chez Sendinblue par exemple)

Beaucoup d’entrepreneur que je suis utilise Converkit. Mais il faut passer rapidement en version payante si tu veux avoir accès à pas mal de fonctionnalité (oui je l’avais testé également).

Je pense que Mailerlite est une très bonne alternative lorsqu’on démarre une mailinglist pour une newsletter.

Peut-être que je switcherai sur Converkit plus tard, en attendant mon petit Mailerlite me convient parfaitement.

• Obtiens 10% sur ton premier abonnement en cliquant ici -> OFFRE ONLYPULT

Tally

> questionnaires

Tu connais peut-être Google Form pour la création de questionnaires ?

Et bien Tally c’est la même chose, mais en mieux 😁

C’est un outil de création de questionnaire mais au design beaucoup plus classe et pro. Tu peux personnaliser ton questionnaire, les couleurs, ajouter des images, …

Tu peux également créer des intégrations sur un grand nombre d’outil (notion, google sheets, slack, zapier, trello, asana …)

La version gratuite te permet de créer un grand nombre de questionnaire avec un nombre d’entrée illimitée. Personnellement j’utilise que la version gratuite.

Avec la version payante tu peux collaborer en équipe, customiser tes domaines, créer plusieurs espaces de travail …

 

Loom

> enregistrements vidéos

Loom permet de faire de l’enregistrement vidéo et audio, de ton écran, de toi ou des 2 en même temps. Je l’utilise pour tourner les vidéos de formations par exemple.

Ici j’ai pris la version payante car avec la version gratuite on est limité à des sessions d’enregistrement de 5 min ce qui devient vite pénible.

Adobe acrobat

> signature électronique

J’utilise Adobe acrobat principalement pour la fonction AdobeSign qui permet de faire signer électroniquement des documents à une tierce personne.

Je m’en sers donc pour la signature des devis et des contrats de mes clients.

Je préparer mon document avoir word, je l’exporte en PDF puis je l’envoie dans Adobe Sign. Ici je n’ai qu’à ajouter les champs où mes clients doivent remplir, dater et signer et leur transmettre par email.

Rapide, économique et écologique !

xMind

> mindmapping

Un petit dernier pour la route, un outil de gestion/organisation/brainstorming.

xMind est un logiciel de mindmapping. Un peu comme beaucoup d’appli il y a une version gratuite et une payante.

Pour ce que j’en fais, la version gratuite m’est laaaargement suffisante.

En fait, je m’en sers lorsque je fais du brainstorming d’idées de contenus.

Au centre je note juste “contenus” puis je décline pour avoir des catégories, puis sous-catégories et sous-sous-catégories … ce qui me permet de trouver un nombre d’idées de contenus assez énorme.

Par exemple, je vais avoir une catégorie “identité visuelle”, ensuite je peux sous catégorisé par :

Définition / création / utilisation

Puis dans définition je détail ce qu’elle comporte : typographies / couleurs / logo / …

Et dans typographies je vais pouvoir noter : les différents types / les erreurs à ne pas commettre / comment les choisir / …

Etc ….

Visuellement, ça donne ça :

Capture d’écran exemple mind mapping

Comment trouver des idées de contenus pour Instagram   ?

Comment trouver des idées de contenus pour Instagram ?

Souvent, j’entend des personnes qui ne savent pas comment trouver des idées de contenus pour publier sur Instagram, j’ai donc décidé de rédiger cet article afin de te donner des pistes qui te permettront d’avoir une liste d’idées de contenus longue comme le bras 😌

1 – Tes projets

Commençons simplement. Tu peux partager les projets que tu as réalisé. Que tu sois graphiste, photographe, illustrateur/trice, … tu pourras partager des visuels des réalisations que tu as faites.

2 – Les avis de tes clients

Si tu n’as pas encore eu de clients parce que tu viens de te lancer, t’inquiètes ça viendra, le tout est de penser à leur demander leur avis lorsque tes projets seront terminés. Et si tu as déjà des retours de clients, n’hésites pas à en partager un de temps en temps, cela montrera la valeur de ton travail, de ta manière de travailler, de l’expérience que ton client a eu avec toi … Et rien de tel pour accroitre la confiance de tes prospects que l’avis de personnes ayant déjà travaillé avec toi.

3 – Recycler tes contenus

Tu peux recycler ton contenus Instagram déjà. Car même si tu as déjà publier une ressource, une infos, une astuce … peut-être que c’était il y a 6 mois et tes nouveaux abonnés ne vont pas forcément remonter tout ton feed et ne les verront alors pas forcément.

Tu peux également recycler tes contenus de tes autres plateformes. Que ce soit un post que tu as publié sur facebook, sur linkedin, sur ton blog, n’hésites pas à le transformer, le remanier, faire un visuel différent et une explication différente.

4 – Tes ressources

Dans ton domaine d’activité, j’imagine que utilises des outils au quotidien (applications, logiciels…), que tu as lu des livres sur le sujet, écoutes des podcasts … tu peux alors créer des publications « Mes ressources » où tu en publieras une à chaque fois en expliquant ce que c’est et pourquoi cette ressource t’aide, ou t’as déjà aidé, dans ton quotidien.

Penses tout de même au fait que ces ressources doivent aider ton client idéal. Donc si tu es illustrateur/trice pour les particuliers, que tu réalises par exemple des illustrations pour enfants, ne parles pas du logiciel de compta que tu utilises, cela n’aura absolument aucun intérêt pour ta communauté 😉

5 – Les problématiques, solutions et sous-solutions

« Whaaaat ? Mais de quoi elle parle ? »

C’est ici la meilleure méthode que j’ai eu pour me faire des listes d’idées quasi infinies!
Si si je te jure, la première fois que j’ai fais ça j’ai moi-même complètement halluciner du nombre d’idées de post que j’ai pu trouver.

En fait il s’agit dans un premier temps de te demander quelles sont les problématiques de ton client idéal et donc qu’est ce qu’il aimerait avoir comme solution. Et ensuite de décliner cette problématique de diverses manières.

Personnellement pour cette méthode j’utilise le mindmapping et je reporte ensuite mes idées dans Notion. D’ailleurs, cette méthode me permet également à chaque fois, de trouver des idées en même temps d’articles de blog, ou encore de freebies.

Pour que tu comprennes où je veux en venir plus précisément, je vais te donner un exemple concret :

→ Dans mon cas, mon client idéal pourrait me dire « je n’ai pas assez de temps pour m’occuper de ma communication visuelle ».

Ici je vais pouvoir alors trouver comme idées premières :

  • Créer des templates pour ses visuels de contenus
  • Anticiper sa création de contenus et programmer
  • Avoir une charte graphique
  • Engager un graphiste
  • etc…

Ça ce sont les réponses globales qu’il va ensuite falloir détaillées.
Si je reprend par exemple « anticiper sa création de contenus et programmer », je pourrai avoir en sous idées :

  • Pourquoi anticiper sa création de contenus ?
  • Comment anticiper sa création de contenus ?
  • En quoi anticiper sa création de contenus fait gagner du temps ?
  • Quels outils utiliser pour anticiper sa création de contenus ?
  • Quels outils utiliser pour programmer ses contenus ?
  • etc…

Ces questions peuvent déjà te créer une bonne liste d’idées de contenus, mais tu peux encore détailler et trouver d’autres sous idées.
Si je reprend ici « quels outils utiliser pour anticiper sa création de contenus ? » je pourrais alors avoir comme sous idées :

  • Utiliser XMind pour vider son cerveau
  • Utiliser Notion pour organiser ses idées
  • Les X outils que j’utilise pour anticiper ma création de contenus
  • etc…

Et si tu fais cela pour chaque problématique, alors tu auras une liste assez incroyable d’idées de contenus !

Voici en image ce que peux donner un mindmapping 👇
Et imagines s’il est totalement rempli ! 😉

error: Ce contenu est protégé car il appartient à Azana 😉