En faveur de la protection des animaux

Grande protectrice de la cause animale, je reverse chaque mois une partie de mon chiffre d’affaires à des associations de protection animalière.

1 mois = 1 don = 1 association

1% des prestations de service • 2% des ventes de produits digitaux

Comment construire ton identité visuelle et booster ton entreprise ?

Comment construire ton identité visuelle et booster ton entreprise ?

Dans cet article je vais te donner les étapes clés pour construire ton identité visuelle.

Mais avant toutes choses, qu’est ce que l’identité visuelle ?

Si tu es encore un peu perdu avec ce terme, tu peux télécharger l’e-book que j’ai créé dans l’optique de tout t’expliquer.

Maintenant que tu es au clair avec la notion d’identité visuelle, je peux te transmettre les étapes clés pour la construire 🚀

1 – Les questions à se poser

Dans un premier temps il falloir que tu répondes à un certains nombre de questions qui vont te permettre, grâce aux réponses que tu donneras, d’avoir les clés principales pour ta recherche d’univers.

Ces questions, tu peux les retrouver dans l’article « Les questions à se poser avant de construire son identité visuelle »

2 – Le choix de tes couleurs

Maintenant que tu as répondu aux diverses questions, tu as normalement fait ressortir des mots clés, des valeurs, des adjectifs représentant ton entreprise.

Ce sont ces mots clés qui vont te permettre de déterminer les couleurs que tu vas choisir pour ton identité visuelle.

En effet, chaque couleur à une signification propre, et elles doivent être choisies judicieusement.

 

Combien choisir de couleurs et comment les choisir ?

Pour le nombre de couleur, tu en choisiras entre 3 et 5 maximum.

Et pour le comment ?

> Sélectionne dans un premier temps ta couleur principale.

Pour cela regarde quelle est la valeur qui ressort le plus dans les réponses que tu as écris aux questions de la 1ère partie ces étapes de construction et regarde la ou les couleurs qui correspondent le plus.

> Ensuite tu vas sélectionner ta seconde couleur

Et pour cela tu vas choisir une couleur qui va venir trancher avec la 1ère, qu’elle soit complémentaire tout en restant bien sûr cohérente avec ton message.

> Puis tu viendras ajouter une 3ème couleur

Elle permettra de lier les 2 premières. Encore une fois vérifies bien ce qu’elle représente pour rester cohérent.

> Enfin, tu sélectionnes 2 dernières couleurs,

Une assez claire et neutre qui va te permettre d’ajouter de la profondeur.
La seconde quant à elle sera une couleur foncée qui sera principalement utilisée pour ton texte.

Pour terminer la mise en place de ta palette de couleurs, tu vas déterminer la proportion de chaque couleur.

C’est à dire quelles couleurs seront le plus utilisées et celles qui viendront les accompagner.

Tu choisiras donc 2 couleurs dominantes, en veillant à ce quelle reflète bien ton image de marque.
La 3ème sera celle qui viendra compléter les premières et accentuer certains éléments clés.
La 4ème permettra de mettre en avant les éléments importants tel qu’un bouton sur ton site internet
Et dernièrement celle qui sera présente en petite touche, souvent la couleur la plus foncé qui te servira pour ton texte.

Que signifie chaque couleur ?

Pour réussir à sélectionner tes couleurs, tu peux te rendre sur l’article « Le choix des bonnes couleurs pour son image de marque » qui répertorie les diverses couleurs et leurs significations. Tu pourras alors déterminer celles qui représentent le mieux les valeurs de ton entreprise.

Comment construire sa palette ?

Ok, c’est bien jolie tout ça, mais comment je fais pour choisir ma couleur exacte ? Comment je peux visualiser les couleurs ensemble ?

Pour ça, je t’invite à te rendre sur le site Adobe Color qui propose une roue chromatique sur laquelle tu peux jongler avec les couleurs, les voir les unes à côté des autres.

Egalement, tu auras les codes de tes couleurs qui seront à garder précieusement.

→ C’est quoi le code couleur ?

C’est le code qui commence par un # suivi de chiffres et/ou lettres.

Chaque code est propre à chaque couleur et surtout les codes sont universels.

Donc que tu utilises photoshop, canva, si tu engages un graphiste, un webdesigner … ce sont ces codes que tu devras fournir pour retrouver à chaque fois LA bonne couleur.

3 – Le choix des typographies

Avant de les choisir je vais déjà t’apprendre quelles sont les différentes sortes de typographies et ce que chacune d’entre elles faire ressortir comme sentiments.

Comme tu n’es pas ici pour apprendre à devenir graphiste, je vais passer toute la théorie sur la création des typographies et on va passer directement aux différents types qu’il existe.

Les typographies serif (ou à empattements)

Les empattements sont les petits traits qui « dépassent » au bord des lettres. Et donc, toutes les typographies qui ont ces empattements sont appelés des typographies Serif.

Elles représentent l’élégance, la rigueur, la fiabilité, le haut de gamme.

Une typographie Serif connue de tous et toutes :

Times New Roman

Les typographies sans serif (ou sans empattements)

Tu l’auras donc compris avec l’explication des empattements que je t’ai faite avant, les typographies sans Serif sont celles qui n’ont pas les empattements sur les lettres.

Ces typographies représentent la simplicité, la neutralité, le minimalisme, l’audace, la douceur, le dynamisme.

Elles sont beaucoup utilisées pour l’écriture de texte car elles sont plus facile à lire sur de longs paragraphes que les autres typographies.

Une typographie sans Serif connue de tous et toutes :

Arial

Les typographies manuscrites

A ne pas confondre avec les typographies scriptes que l’on verra juste après.

Les typographies manuscrites ont, comme leur nom l’indique, une grande ressemble avec une écriture manuelle.

Ce sont des écritures à utiliser avec parcimonie (couverture d’un livre, design d’affiche, logo…) car en effet, un texte entier serait assez difficile à lire et on aurait tendance à vite abandonner la lecture.

Ces typographies représentent la créativité, la singularité, l’originalité.

Les typographies scriptes

Ces typographies imitent l’écriture cursive. Elles sont divisées en 2 catégories : formelles et informelles.

Les formelles sont celles qui vont rappeler les écritures incroyables du 17/18ème siècle, avec des boucles et des fioritures.

Les informelles sont apparues plus tard, elles sont plus modernes et plus lisibles.

Ces typographies représentent l’élégance, l’intemporalité, la créativité, la féminité, le sentiment artistique.

Les typographies display (ou fantaisie)

Tu l’auras compris avec leur nom, ce sont les typographies plus particulières, décoratives.

Elles sont beaucoup utilisées pour la création de logo, les titres sur des affiches …

En aucun cas on écrira un texte complet avec puisque cela sera quasi illisible.

Ces typographies représentent l’originalité, la flexibilité, la créativité et mettent l’accent sur le côté unique

Maintenant que tu connais les différents types de typographies, nous allons regarder ensemble les autres aspects d’une typographie et leurs impacts.

Car si une typographie en elle-même dégage certains ressentis, si elle est écrit en light ou en bold, si elle est en minuscule ou en majuscule etc, auront des impacts encore plus fort sur le message à transmettre.

L’épaisseur

→ Light, bold, semi-bold, medium, …

En fonction de l’épaisseur une typographie n’exprimera pas la même chose.

Light : délicatesse, douceur

Medium : Neutre, rassurant

Bold : Audace, puissance

L’espacement

L’espacement va être l’écart entre chaque lettre.

Condensed : Impression d’écrasement → confiance, vintage

Regular : Impression d’équilibre → Lisible, harmonie

Extended : Impression d’étirement → Haute de gamme, chic

La casse

La casse est en fait la distinction entre les minuscules et les majuscules.

minuscule : Informel, humain

MAJUSCULE : CLASSIQUE, SOLIDE

> Combien de typographies choisir ?

Si pour les couleurs ont peut en choisir jusqu’à 5, ici nous allons nous contenir à 2 voire 3 maximum de typographies.

→ Je te conseille une typographie sans serif pour tes textes.

Comme on l’a vu plus haut, ces typographies sont plus facile à la lecture et donc plus adaptées pour des textes.
Que ce soit les textes sur ton site internet, dans un carrousel Instagram ou encore dans un e-book.

→ Ensuite tu pourras choisir une autre typographie pour tes titres

Elle pourra également te servir pour mettre en avant un mot important par exemple.

Ici tu pourras choisir une typographie Serif, scripte ou manuscrite.

Attention tout de même à ce qu’elle reste facilement lisible.

Je te déconseille de choisir une typographie display, qui pourra être difficile à utiliser. Celle-ci sont plus souvent utilisées pour les logos.

→ Tu peux éventuellement choisir une 3ème typographie

Pour tes sous-titres ou aussi pour la mise en avant de certains mots clés ou mots importants.

 

Le tout est de faire attention à leurs connotations afin qu’elles restent en accord avec le.s message.s que tu souhaites transmettre

> Où trouver des typographies ?

Il existe beaucoup de site internet où tu pourras trouver des typographies, mais attention !

→ Premièrement, si tu télécharges des typographies gratuites, vérifie la licence afin que tu puisses l’utiliser librement à titre commercial

→ Pour les typographies payantes, fais également attention aux licences que tu choisis, et surtout n’achètent pas de typographies sans être sûr de tes choix. Ce serait gâcher de l’argent.

Tu peux te rendre sur des sites comme Google Fonts, Dafont, Font squirrel, qui sont des sites où tu pourras télécharger des typographies gratuitement.

Tu peux aussi te rendre sur pixelsurplus, myfonts, fontfabric

Petit conseil supplémentaire, pense bien à vérifier si la police comprend bien tous les caractères.
Les lettres, mais également les accents, les symboles (#@&…) et les chiffres.

4 – Passer à l’action

Tu veux passer à l’action mais du n’as pas le temps ?

Tu as la flemme ?

Tout ça te paraît énorme et tu as peur de ne pas t’en sortir ?

Bien que mes explications te paraissent clair, tu ne sais pas par où commencer ?

No panique ! Je peux t’aider à construire une identité visuelle aux p’tits oignons.

Qu’est ce que Canva a de si magique pour que je l’utilise en tant que graphiste ?

Qu’est ce que Canva a de si magique pour que je l’utilise en tant que graphiste ?

Ouuuh, j’en vois déjà qui vont vu ce titre et qui ont crissé des dents

Ou d’autres qui ce sont dit “hein ? mais de quoi elle parle ? J’ai toujours entendu qu’un.e graphiste n’utilise pas Canva?!”

Oui je suis graphiste, oui j’utilise Canva.

Mais attention, je ne l’utilise pas pour créer un logo par exemple. On est bien d’accord que pour mes projets de graphisme pure je vais utiliser des logiciels tel qu’Illustrator, Photoshop etc.

Déjà, Canva c’est quoi ?

→ C’est un outil qui permet de mettre en forme des visuels divers et variés. Et il peut s’utiliser autant à titre professionnel qu’à titre personnel.

Visuels de post Instagram, mise en page d’ebook/workbook, cartes de visite, affiches, faire-part, bons cadeaux, CV …

→ C’est également un outil qui permet d’imprimer certains de ces visuels sur divers supports

Cartes de visites, flyers, t-shirt, plaquettes, faire-part …

→ Canva a aussi un outil de programmation, qui permet donc comme son nom l’indique, de programmer certains visuels en post de réseaux sociaux

Instagram, Facebook, Pinterest …

Alors pourquoi utiliser Canva en tant que graphiste alors que la création de visuels peut être réalisé avec des outils tel que Photoshop par exemple ?

Avant de répondre à cette question je vais d’abord te dire de qu’elle manière j’utilise Canva, tout du moins pour quel type d’utilisation.

Canva me sert au quotidien pour :

La création de mes visuels de réseaux sociaux → post, story, reels Instagram, épingles Pinterest

La création de mes freebies → Les e-books que j’ai créé et que tu peux retrouver en téléchargement sur mon site ont été créés avec Canva

→ Par où commencer pour construire une identité visuelle unique et percutante ?

→ Les réseaux sociaux : utiliser les bonnes dimensions pour une image plus professionnelle

→ Quelques idées de posts Instagram récurrents pour lesquels il est judicieux de créer des templates

Les documents de présentation des projets de mes clients → Quand je travaille sur un projet client, la création d’un logo par exemple, je remets toujours des documents type livret pour présenter le projet (en cours et/ou terminé). Ce document de présentation je le créé avec Canva.

Ça ce sont les principales utilisations que j’ai de Canva.

Maintenant pourquoi ?

Le gain de temps

Je dirais que c’est LE gros point pour lequel j’utilise Canva à l’heure actuelle.

Simple et intuitif

Pas besoin d’utiliser un outil tel que Photoshop qui est complexe lorsqu’on ne le connaît pas du tout. Qui en plus coûte cher et qui est un logiciel à installer dans son ordinateur et qui prend de la place.

Canva est ultra rapide et facile à manier. Il est en ligne donc ne prend pas de place dans ton ordinateur. Côté tarif, il y a une version gratuite qui permet déjà un grand nombre de possibilité, puis une version payante relativement abordable puisqu’elle est à 11,99€/mois. Et crois-moi, quand on a une utilisation très fréquente de Canva, ce prix est largement raisonnable.

Les templates

Avec Canva tu peux créer des templates. Autrement des visuels de base qui vont ensuite te servir pour créer tes visuels définitifs.

Par exemple, pour un post Instagram récurrents, tel que la présentation d’un nouvel article de blog, des avis clients, une citation etc, tu peux créer un visuel de base puis le dupliquer afin de modifier l’essentiel.

Cela va permettre 3 choses : gain de temps pour toi, homogénéisation de ton compte Instagram, facilité de recherche pour ta communauté

Voici un petit exemple afin que ce soit plus parlant, où tu peux voir à gauche mon templates pour la présentation de mes articles de blog et à droite 3 déclinaisons. Je n’ai eu que le texte du titre de l’article à modifier et cela m’a donc prit 20 secondes par post pour changer le titre et exporter le visuel 👇

Le redimensionnement

Une autre astuce sympa et pratique avec Canva, le redimensionnement d’un visuel qui permet de dupliquer un visuel déjà créer dans un autre format sans avoir à le refaire en entier.

Prenons encore un exemple pour imager cela. Tu créer un post Instagram pour présenter les avis de tes clients et tu aimerais aussi partager ce visuel en story.

Tu aimerais que ce visuel en story soit le même que ton post afin que cela reste cohérent.

Et bien au lieu d’ouvrir un visuel vierge et de recréer de A à Z, Canva te permet de dupliquer celui que tu avais créer en post de feed pour te le mettre au format story. Il ne reste plus qu’à remanier un petit peu tes éléments et le tour est joué.

→ Encore du gain de temps

 Dans l’exemple ci-dessous j’ai pris mon templates original au format feed Instagram 1080 x 1350 à gauche, puis j’ai demandé à Canva de redimensionner au format story 1080 x 1080 au milieu, et je n’ai eu qu’à grandir mes éléments et déplacer mon petit « @azana.justine » en bas de la page. Cela m’a prit moins d’une minute. Maintenant j’ai un template pour mon feed et un pour mes storys et cela me prendra 20 secondes pour chacun d’entre eux lorsque je voudrais les dupliquer pour un article de blog en particulier. 

Les éléments

Canva propose une galerie d’éléments assez énormissime. Ce que j’entends par éléments ce sont des photos, des vidéos, des illustrations, des icônes etc.

Ces éléments sont libre de droit ce qui permet de les utiliser pour la création de tes visuels sans te poser la question si tu peux ou non l’utiliser.

Ensuite tu peux aussi bien sûr importer tes propres éléments dans ton espace Canva afin de les ajouter également à tes visuels. Que ce soit ton logo, des photos, des illustrations …

Alors voilà, oui je suis graphiste et oui j’utilise Canva mais je ne le cache pas et n’ai pas peur de le cacher.

On court tous après le temps et très sincèrement ce serait idiot de ma part de dire “non mais tu comprends je suis graphiste alors j’utilise pas d’outil comme ça”. Canva me fait gagner un temps précieux et je ne cracherais dessus pour rien au monde.

Preuve en est, j’ai créé une formation pour t’apprendre à utiliser cet outil afin de te permettre à toi aussi de gagner un temps précieux et de créer des visuels de qualité pour ta communication 🥳

C’est pas merveilleux ?

Qu’est ce que t’en penses ?

Ça te dirait de savoir utiliser Canva sur le bout des doigts ?

De gagner quelques heures par mois ?

Et même d’apprendre à construire ton identité visuelle afin d’avoir une communication professionnelle ?

 

Pour découvrir l’intégralité de la formation, c’est par ici 👇

Azana, le bilan annuel 2021

Azana, le bilan annuel 2021

L’année 2021 se termine et cela mérite bien un petit (gros) bilan. Un bilan sur lequel je reviendrai sur l’aspect financier, émotionnel, sur les projets réalisés, mes investissements, les erreurs commises etc …

Il y a un peu de lecture, mais il faut dire qu’ici je ne récapitule pas un mois ou un trimestre mais une année complète 😌

→ Le bilan financier

Pour commencer ce bilan annuel, on va commencer avec la partie financière.

Et cette année était un peu particulière pour moi, et ce pour plusieurs raisons :

→ On sortait d’une année avec le covid, les confinements, et en 2020 je n’avais que mon activité de photographe qui avait grandement chuté côté financier. Les prestations qui ne pouvaient pas être réalisées pendant les confinements, les mariages reportés à 2021, etc.

→ Au mois de Janvier, je lançais mon activité de graphiste. Je venais de me former en 2020, et je me lançais enfin dans cette nouvelle aventure. Et bien que j’avais, à ce moment là, 5 ans 1/2 d’expérience à mon compte, j’avais l’impression d’être une bébé entrepreneur qui débutait.

L’année a donc commencé très gentiment, avec un mini mois de Janvier. Puis, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, mon chiffre d’affaires à commencer à augmenter en février, un peu plus en mars et est arrivé le mois d’Avril où on a eu droit à un nouveau confinement. Ce qui a engendré des annulations et report des prestations photographiques.

Avant de repartir de plus belle en mai, puis juin, juillet et août a été l’apothéose de cette année avec un CA de 2941€. Qui a été le meilleur mois de cette année mais aussi le meilleur mois que j’ai fais toutes ces dernières années.

→ Mon objectif annuel

Je m’étais fixé un objectif un peu à l’aveuglette. En effet, se baser sur 2020 n’était pas possible au vu de l’année que l’on venait de passer.

De plus, je lançais une nouvelle activité, donc difficile de savoir ce que ça allait donner.

Par conséquent je me suis basée sur 2019 et j’ai gonflé le CA afin d’avoir mon objectif de cette année.

Mais je crois que j’ai été un peu gourmande sur mon objectif 🤓 En gros, j’ai augmenté mon CA de 2019 de 43%.

→ Résultat ?

Je n’ai pas atteint mon objectif annuel. Je l’ai atteint à 75%, ce qui est déjà beau au vu de l’objectif que je m’étais fixée.

Cela signifie que j’ai quand même fait une meilleure année que 2019, et par rapport à 2020 c’est carrément dingue puisque j’ai augmenté de 160% !

Autrement dit j’ai un CA de 13400€ sur 11 mois (et oui, décembre n’étant pas terminé je ne le compte pas dedans)

Je peux clairement faire mieux, mais pour une année d’après covid, avec une nouvelle activité et un mois de novembre en semi off non prévu (je reviendrai dessus plus tard dans cet article), je suis plutôt contente 😌

→ Le bilan emotionnel

Continuons ce bilan annuel avec l’aspect moral. Et dans l’ensemble cette année s’est plutôt bien déroulée pour moi.

Je suis contente du travail accompli, contente de mes projets clients, de la nouvelle organisation que j’avais mise en place et qui fonctionne plutôt bien.

Néanmoins, il y a eu quelques moments de down. Et oui, je suis humaine et ça arrive 🙃

  • Le mois d’Avril et ce confinement qui est venu cassé des plans, reporter et annuler des prestations. C’était un peu « oh non, mais ça va pas recommencer sérieux ?! 🤦‍♀️ »
    .
  • Le mois de Juillet qui a été mitigé. J’étais fatiguée, et bien que j’étais contente de mes prestations clients, j’étais obligée de mettre en stand by certains des projets que je souhaitais faire pour mon entreprise et la frustration se faisait ressentir.
    .
  • Le mois de Novembre qui a été très difficile. En effet, le papa de mon fiancé est décédé, soudainement, et ça a été une période très dure à traverser moralement. Sur le plan professionnel, j’ai mis mon activité en off une quinzaine de jour, décalé des débuts de projets, supprimé la semaine que je m’étais notée pour être focus sur la création de ma formation, … Donc en plus d’avoir été énormément affectée sur le plan personnel (je connaissais mon beau-père depuis 10 ans), je l’ai été aussi sur le plan professionnel, car bien qu’il était normal pour moi de tout arrêter et d’être présente pour mon conjoint et sa famille, cela a par la suite entrainé du stress. Stress d’avoir décalé des projets, stress financier, stress de ne pas réussir à faire tout ce que j’ai à faire avant la fin d’année etc.
    .
  • Début décembre, après avoir repris mon activité peu de temps avant, je me suis bloquée le dos ! 😵‍💫 J’ai eu 4 jours où je ne pouvais rien faire car je passais mes journées soit allongée à changer de position toutes les 15 min, soit à marcher dans l’appart. Je ne pouvais pas m’asseoir ni rester debout sans bouger.

Allé, je n’allais pas te laisser avec ces moments pas top quand même, alors voilà un petit résumé des moments cool de l’année 😎

  • Le mois d’Avril. Et oui, car même s’il a été dans un sens compliqué avec le confinement, il a aussi été fait de quelques moments de bonheur :
    – C’est en avril que mes 2 premiers contrats pour des projets de graphisme ont été signés 🥳
    – J’ai fêté les 6 ans de mon entreprise 🥂
    .
  • En mai, j’ai eu mes 2 contrats suivants de graphisme de signés.
    .
  • En juin, j’ai pris 4 jours OFF et on a profité avec mon fiancé. On est parti à Chamonix 3 jours et c’était troooop bien 😍
    .
  • En juin j’ai aussi lancé ma galerie photos en ligne. Les photos que je fais hors projets professionnels. Autrement dit mes photos plus personnelles, en grande partie de faune et flore.
    .
  • En août, j’ai repris 3 jours OFF avec mon fiancé et on est parti à 1h de chez nous pour profiter d’un weekend détente 🥰
    .
  • En septembre, j’ai déménagé pour aménager avec mon fiancé ♥️
    .
  • En octobre j’ai rejoint le collectif Magnetic Story, un collectif de freelance people friendly.
    Tu peux d’ailleurs retrouver leur formation ici -> Stratégie de contenu : Trouver des clients en préservant son équilibre

→ Mes investissements

🧠 Les formations que je me suis offertes

  • Bundle de Geneviève Gauvin qui comportait en réalité 14 formations
  • Member Ship de Julia et Julie
  • Pinterest Lemonade de Le citron rose

📷 Les investissements matériels

  • Mon Secret Lab chouchou 😍
  • Un nouvel appareil photo avec un objectif

🖥 Les logiciels que j’utilise au quotidien

  • Canva → Pour les visuels de ma création de contenus
  • Onlypult → Pour programmer mes contenus Instagram
  • Microsoft Office → Pour pouvoir avoir Word et Excel
  • Loom → Pour pouvoir enregistrer mes vidéos de formations
  • La suite Adobe → Qui me permet d’avoir les logiciels dont j’ai besoin pour mes coeurs de métier : Lightroom, Photoshop, Illustrator
  • Notion → Mon nouvel outil chouchou depuis 1 an maintenant : organisation, productivité …

→ Les projets clients (en graphisme)

  • Anaïs Vermeire → Anaïs, fleuriste depuis une dizaine d’années, a obtenu en début d’année son diplôme de Fleuriste Wedding Designer. Elle a donc fait appel à moi afin que je lui construise son identité visuelle pour cette nouvelle activité. Recherche de son univers, création de son logo, création des visuels de ses cartes de visite.
    .
  • Sylvie Berger → Supply chain consultante, Sylvie a choisi, à presque 60 ans de quitter le monde du salariat pour se mettre à son compte. Elle m’a contacté pour que je lui créé son logo.
    .
  • Myleis Traduction → Léa s’est mise à son compte en tant que traductrice Anglais et Russe vers Français et souhaitait développer son activité. Pour cela, elle m’a contacté afin que je créé son identité visuelle complète. J’ai donc fais la recherche de son univers visuel, créé son logo et le visuel de ses cartes de visite. On a également réalisé un shooting afin qu’elle est des photos professionnelles.
    .
  • Tibochoc → Pâtissier-chocolatier jurassien, Thibaut avait pour projet de professionnalisé son entreprise avant son passage en société et l’achat de sa boutique. Il m’a donc demandé de revoir toute son identité visuelle, de changer son logo, de crées visuels de ses cartes de visite et de créer le visuel de ses nouveaux packaging de tablettes de chocolat.
    .
  • Columbus café → Un café à Besançon qui a fait appel à moi pour que je leur créé un flyer. Les employés ont eu pour projet de créer une playlist musicale à partager avec les clients. Ce flyer permettait alors de transmettre l’information de cette playlist et de leur communiquer le QR code qui leurs permet de se connecter à cette playlist.
    .
  • Essentiel Hop → Producteurs et distillateurs jurassien, Essentiel Hop est une entreprise qui produit, en bio, ses propres plantes aromatiques, houblons et plants potagers. Ils m’ont contacté afin que je réalise le visuel des étiquettes de leurs flacons d’huiles essentielles et hydrolats. Il s’avère que j’ai fait une boulette sur ce projet 🤦‍♀️ Je t’en parle plus en détail dans la partie suivante de ce bilan.

Tu peux retrouver une partie de mon travail sur mon portfolio

→ Les erreurs commises

Bon en soi, il y a surtout une erreur. Juste avant je t’ai parlé du projet pour Essentiel’Hop, il s’avère que ce projet était urgent et que je n’avais encore jamais réalisé ce type de projet. J’ai pas fais vraiment les choses comme il faut puisqu’au moment où mes clients ont envoyé les fichiers à l’imprimeur, celui-ci leur a répondu que les fichiers n’étaient pas bon, les étiquettes des plus petits flacons étaient visiblement pas trop lisibles à l’impression 😬

Alors, en temps normal, pour n’importe quel projet, je reprend mes fichiers afin de corriger le tir. Sauf que là, je ne pouvais pas m’en occuper tout de suite, il aurait fallut attendre quelques jours, en soi, pourquoi pas ça aurait pu se faire. Mais 2 jours après que mes clients m’aient informé de ce problème, mon beau père est décédé et je ne pouvais pas m’occuper de réparer mes erreurs tout de suite.

Mes clients étant dans l’urgence car ils devaient absolument avoir leurs étiquettes rapidement, pour préparer les flacons et pouvoir les vendre sur les marchés puis marchés de Noël, ils ont dû demander à leur imprimeur de rectifier ma boulette. Et bien sûr, cela leur a coûter des frais supplémentaires 🤦‍♀️

J’ai donc pris contact avec eux pour m’excuser de tout se désagrément, du fait que je n’avais pas pu être réactive dans l’urgence dans laquelle ils étaient. À cela, ils m’ont répondu qu’ils comprenaient parfaitement au vu de la situation et pour ça je les remercie grandement 🙏 Néanmoins je me sentais mal de n’avoir pas pu corriger moi-même mon erreur et que cela leur avait coûter un billet supplémentaire non prévu. Alors pour pallier à ses frais et sachant qu’ils souhaitaient par la suite me contacter pour la réalisation de leurs cartes de visite. Je leur ai proposé de leur offrir la création du visuel des cartes. Ils ont été enchantés, m’ont remercier et nous avons donc réaliser ce projet début décembre.

→ Les projets en cours et a venir

Projets clients :

  • Marie-Laure → En cours de formation de naturopathie, Marie Laure a participé au concours que j’avais lancé sur Instagram en octobre et a gagné la création de son logo. Après un appel pour discuter ensemble de son projet, Marie Laure a choisi d’investir plus pour son entreprise et de prendre l’Insta pack que je propose. Autrement dit, je vais construire son identité visuelle ainsi qu’un pack de templates pour son futur Instagram professionnel. Le projet vient actuellement de débuter 😌
    .
  • Aude Grosbois → Aude est wedding planner et elle m’a récemment contacté pour un projet qu’elle souhaite mettre en place en début d’année 2022. Je ne peux pas t’en dire plus pour le moment, mais je te montrerai tout ça l’année prochaine 😇
    .
  • Myleis Traduction → Je t’ai parlé de Léa un peu plus haut car elle m’avait contacté en début d’année pour la construction de son identité visuelle. Léa souhaite aujourd’hui développer son activité via les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram. Alors pour l’ouverture de son futur compte, elle a fait appel à moi pour que je lui préparer des templates.

Projets Azana :

  • Ma formation → Je t’en ai déjà parlé plusieurs fois, je suis en cours de création de ma première formation. Je pensais la réaliser plus vite que ça, mais cet été il a fallut que je la mette en stand by car avec les projets clients graphiste + photos je n’arrivais pas à suivre le rythme. Puis septembre j’ai déménagé donc beaucoup de temps en moins également. J’ai alors repris la création courant octobre et je sortirai cette formation en début d’année 2022 (dans l’idéal février, au plus tard courant mars). Tu peux t’inscrire à la liste d’attente en cliquant ici → Je veux en savoir plus sur ta formation ! 👏

Il y aura d’autres projets à venir mais pour le moment je les garde pour moi 😇 J’en reparlerai l’année prochaine 😌

 

Voilà pour ce (petit) bilan sur cette année 2021 😌

Quelles typographies choisir pour ton entreprise, et comment les choisir ?

Quelles typographies choisir pour ton entreprise, et comment les choisir ?

Dans cet article nous allons voir ensemble comment choisir les bonnes typographies pour ton identité visuelle.

Au même titre que les couleurs que nous avons vu dans l’article « Le choix des bonnes couleurs pour ton image de marque », les typographies apportent des sentiments différents en fonction de celles que tu vas choisir.

Pour cela, je vais diviser cet email en 4 parties :

  • Les familles de typographies
  • Les aspects des typographies
  • Combien de typographies choisir
  • Où trouver des typographies

Normalement après cet article, tu pourras choisir aisément des typographies qui correspondent à ton entreprise 💪

Les familles des typographies

Les typographies Serif (ou à empattements)

Les empattements sont les petits traits que tu vois ici. Et donc, toutes les typographies qui ont ces empattements sont appelés des typographies Serif.

Elles représentent l’élégance, la rigueur, la fiabilité, le haut de gamme.

Une typographie Serif connue de tous et toutes : Times New Roman

Les typographies sans Serif (ou sans empattements)

Tu l’auras donc compris avec l’explication des empattements que je t’ai faite avant, les typographies sans Serif sont celles qui n’ont pas les empattements sur les lettres.

Ces typographies représentent la simplicité, la neutralité, le minimalisme, l’audace, la douceur, le dynamisme.

Elles sont beaucoup utilisées pour l’écriture de texte car elles sont plus facile à lire sur de longs paragraphes que les autres typographies.

Une typographie sans Serif connue de tous et toutes : Arial

Les typographies manuscrites

A ne pas confondre avec les typographies scriptes que l’on verra juste après.

Les typographies manuscrites ont, comme leur nom l’indique, une grande ressemble avec une écriture manuelle.

Ce sont des écritures à utiliser avec parcimonie (couverture d’un livre, design d’affiche, logo…) car en effet, un texte entier serait assez difficile à lire et on aurait tendance à vite abandonner la lecture.

Ces typographies représentent la créativité, la singularité, l’originalité.

Les typographies scriptes

Ces typographies imitent l’écriture cursive. Elles sont divisées en 2 catégories : formelles et informelles.

Les formelles sont celles qui vont rappeler les écritures incroyables du 17/18ème siècle, avec des boucles et des fioritures.

Les informelles sont apparues plus tard, elles sont plus modernes et plus lisibles.

Ces typographies représentent l’élégance, l’intemporalité, la créativité, la féminité, le sentiment artistique.

Les typographies Display (ou fantaisie)

Tu l’auras compris avec leur nom, ce sont les typographies plus particulières, décoratives.

Elles sont beaucoup utilisées pour la création de logo, les titres sur des affiches … En aucun cas on écrira un texte complet avec puisque cela sera quasi illisible.

Ces typographies représentent l’originalité, la flexibilité, la créativité et mettent l’accent sur le côté unique

Les aspects des typographies

L’épaisseur

→ Light, bold, semi-bold, medium, …

En fonction de l’épaisseur une typographie n’exprimera pas la même chose.

Light : délicatesse, douceur

Medium : Neutre, rassurant

Bold : Audace, puissance

L’espacement

L’espacement va être l’écart entre chaque lettre.

Condensed : Impression d’écrasement → confiance, vintage

Regular : Impression d’équilibre → Lisible, harmonie

Extended : Impression d’étirement → Haute de gamme, chic

La casse

La casse est en fait la distinction entre les minuscules et les majuscules.

minuscule : Informel, humain

MAJUSCULE : Classique, solide

Combien de typographies choisir ?

Si pour les couleurs ont peut en choisir jusqu’à 5, ici nous allons nous contenir à 2 voire 3 maximum de typographies.

→ Je te conseille une typographies sans serif pour tes textes. Comme on l’a vu plus haut, ces typographies sont plus facile à la lecture et donc plus adaptées pour des textes. Que ce soit les textes sur ton site internet, dans un carrousel Instagram ou encore dans un e-book.

→ Ensuite tu pourras choisir une autre typographie pour tes titres, qui pourra également te servir pour mettre en avant un mot important par exemple. Ici tu pourras choisir une typographie Serif, scripte ou manuscrite. Attention tout de même à ce qu’elle reste facilement lisible. Je te déconseille de choisir une typographie display, qui pourra être difficile à utiliser. Celle-ci sont plus souvent utilisées pour les logos.

→ Tu peux éventuellement choisir une 3ème typographie, éventuellement pour tes sous-titres ou aussi pour la mise en avant de certains mots clés ou mots importants.

Le tout est de faire attention à leurs connotations afin qu’elles restent en accord avec le.s message.s que tu souhaites transmettre

A quel endroit trouver les typographies ?

Il existe beaucoup de site internet où tu pourras trouver des typographies, mais attention !

→ Premièrement, si tu télécharges des typographies gratuites, vérifies la licence afin que tu puisses l’utiliser librement à titre commercial

→ Pour les typographies payantes, fais également attention aux licences que tu choisis, et surtout n’achètent pas de typographies sans être sûr de tes choix. Ce serait gâcher de l’argent.

Je t’invite à te rendre sur des sites comme Google Fonts, Dafont, Font squirrel, qui sont des sites où tu pourras télécharger des typographies gratuitement.

Dans Dafont par exemple, tu pourras sélectionner dans les options « domaine public / 100% gratuit » afin d’être sûr de choisir des typographies que tu as le droit d’utiliser librement. Egalement je te conseille de cliquer sur « accents » et « euro » afin que ça te propose des typographies qui contiennent les accents et les symboles de type €$#& …

En ce qui concerne les typographies Google Fonts, tu auras l’avantage de pouvoir les utiliser sur Canva sans avoir à utiliser la version payante du logiciel étant donné que la grande majorité des polices Google sont automatiquement dans Canva. Alors que pour les autres polices, tu seras obligée d’avoir la version payante de Canva pour pouvoir les importer et les utiliser.

Comment gagner minimum 5h par mois sur ta création de contenus ?

Comment gagner minimum 5h par mois sur ta création de contenus ?

Créer des contenus, que ce soit pour Instagram, pour Facebook, pour ton blog, ta newsletter … peut être long et fastidieux si l’on a pas les bons outils, les bonnes méthodes et la bonne organisation.

Mais cela peut devenir relativement simple, tout du moins, tu peux gagner un temps assez incroyable en ayant toutes ces bonnes connaissances afin de produire mieux et dans un temps optimisé.

1 – Avoir une identité visuelle définie

Dans un premier temps tu devras avoir ton identité visuelle bien définie. Cela te permettra d’avoir des contenus d’aspects plus professionnels et alignés avec tes valeurs et les messages que tu souhaites transmettre.

Mais cela va également te permettre de gagner du temps car au lieu de chercher quelles couleurs utiliser, quelles typographies, afin quelles ailles les unes avec les autres, avec une identité visuelle, tu auras tes couleurs, tes typographies, ta ligne directrice et plus besoin de réfléchir et de perdre du temps à rechercher la meilleure couleur pour tel ou tel post puisque tous auront le même univers.

2 – Anticiper

L’anticipation va passer par plusieurs étapes :

Réfléchir, lister des idées de contenus à l’avance. Prends 1h ou 2 tous les mois ou tous les 2 mois en fonction du nombre d’idées que tu arrives à trouver et listes-les toutes. Si tu as du mal à trouver des idées tu peux lire l’article de blog que j’avais écris à ce sujet « comment trouver des idées de contenus pour Instagram ? ». Il est précisé pour Insta, mais certaines astuces peuvent être utiles également pour d’autres contenus.

• Une fois que tu as listé toutes tes idées, organises-les. Par exemple si tu décides de publier sur Insta 4 fois par semaine alors organises des posts en leur attribuant une date à chacun. Fais la même chose avec tes articles de blog, post Facebook etc.

• Dernière étape de l’anticipation : cré.e.s tes contenus à l’avance. N’attend pas le jour même pour écrire, réaliser le visuel et poster. Prévois de préparer plusieurs post à l’avance, par semaine, par quinzaine, par mois. A toi de voir comment tu souhaites t’organiser.
Pour ma part, je prépare mes posts Instagram généralement au mois. Sauf exception tel que mon post « check up mensuel par exemple ».

3 – Le batching

Maintenant que tu as une liste de contenus, que tu les as organisé mensuellement ou hebdomadairement, lorsque tu vas les créer je te conseille de faire du batching.
C’est à dire de regrouper tes tâches : Créer tous tes visuels / Créer tous tes textes / Programmer tous tes posts, plutôt que de créer visuel, texte et faire la programmation d’un post par un post.

Pourquoi ? Car encore une fois cela va te permettre de gagner un temps fou.

Lorsque tu fais du batching tu demandes à ton cerveau de se concentrer sur un type de tâche à la fois, sur un logiciel (ou support si tu es plutôt carnet pour l’écriture) à la fois, et donc tu resteras concentré plus facilement plus longtemps.

Donc ouvres ton carnet, ton espace Notion ou tout autre outil où tu rédiges tes posts et rédiges-les un après l’autre.
Ensuite (ou avant), ouvres le logiciel qui te permet de réaliser tes visuels, et cré.e.s-les les uns après les autres.
Et enfin lorsque tous tes textes et tous tes visuels sont créés, programme tes posts l’un après l’autre.

4 – Utiliser Canva

Aaaah cet outil ! Il est assez magique pour la création de contenus.
Et oui, je suis graphiste, et oui, je conseille grandement et utilises moi-même Canva. Alors bien sûr je ne vais pas créer un logo pour un client sous Canva, mais toutes mes créations de contenus sont réalisés avec cet outil.

Canva est une petite pépite pour gagner du temps dans la création de contenus :

• Tu peux enregistrer les éléments de ton identité visuelle, ce qui permet de les avoir directement et facilement à porté de main lorsque tu cré.e.s tes visuels

• Tu peux créer des templates afin de les réutiliser en ayant uniquement quelques informations à changer, le texte, une image … Par exemple, mes posts « check up du mois … » ou encore « avis client », « article de blog » .. sont tous des posts dont j’ai créé des templates. Comme ça lorsque j’ai besoin d’en créer un, je duplique le templates et modifie uniquement ce que j’ai besoin. Cela me permet de gagner un temps considérable et d’avoir une unicité dans mes posts qui deviennent alors reconnaissables facilement.

• Tu as beaucoup beaucoup d’exemple de publication ce qui peut donc te donner des idées et de l’inspiration.

• Tu as également un grand nombre d’image libre de droit, de stickers, de visuels graphiques …

• Et avec Canva tu peux également programmer tes publications, ce qui peut être plutôt intéressant.

5 – Engager un graphiste

Et bien oui, si tu souhaites gagner du temps tu peux engager un graphiste afin qu’il te simplifie la tâche.

Il pourra construire ton identité visuelle si tu n’en as pas encore.

Et il pourra également te créer des templates pour tes posts, que ce soit des templates récurrents (comme mes posts d’article de blog, d’avis clients…) mais également, toute une palette de templates divers et variés, que tu pourras utiliser par la suite pour tes posts. Des templates pour des posts d’écriture, des posts avec images, des carrousels etc.

Et le fait d’avoir tous tes templates déjà prêt de fera gagner un temps considérable puisqu’il ne te restera qu’à rédiger tes posts puis modifier quelques informations sur les templates pour qu’ils correspondent à chaque post que tu as écris. Ensuite tu programmes et le tour est joué !

Et pour ça je peux te venir en aide, alors n’hésites pas à m’écrire et nous discuterons ensemble de ton projet 🙂

Avec toutes ces astuces tu pourras gagner minimum 5h par mois, et c’est vraiment le minimum syndical. Si tu cré.e.s généralement 4 à 5 posts par semaine sans aucune de ses astuces et que tu les appliques toutes (ou presque) tu pourras gagner 8 / 10 / 15h par mois !

En ce qui concerne ma propre organisation, lorsque je suis passée sous Canva et que je me suis mise au batching, j’ai facilement gagner 8/10h par mois sur la création de mes contenus Instagram ! Autant dire que ce n’est pas négligeable !

Visuel de présentation du pack templates +

Gagnes du temps sur ta création de contenus et trouves l’inspiration en rejoignant le Pack Templates +

Un mini programme avec :
• des templates prêt à l’emploi et entièrement personnalisables
• des vidéos pour t’aider à les prendre en main facilement et rapidement
• 1 ebook avec + de 60 idées de contenus pour Instagram

Les questions à se poser avant de construire son identité visuelle

Les questions à se poser avant de construire son identité visuelle

Avant de construire ton identité visuelle, de te jeter dans le grand bain en choisissant des couleurs, des typographies, en créant ton logo etc… il y a un certains nombres de questions à te poser, de réflexions à avoir afin de partir sur la bonne voie et que ton identité visuelle représente ton entreprise et transmette réellement le message et les valeurs souhaités.

Quels produits/services proposes-tu ?

Si tu vends des chaussures de luxe pour femme ou si tu proposes des services de coaching aux entrepreneurs ou si tu ouvres un fastfood, cela n’aura pas du tout le même impact sur la création de ton identité visuelle. Imagines Dior avec une identité visuelle tel que McDonald ou l’inverse, ce serait étrange, non ?

Demandes-toi quelle est ta cible ?

De la même manière, si tu cibles des femmes de + de 50ans, des adolescents, des couples, des entrepreneurs, des particuliers … tu ne communiqueras pas de la même manière et ton identité visuelle ne sera clairement pas étudier de la même façon.

Listes les valeurs de ton entreprise ?

Il est important ici de réfléchir aux 3 types de valeurs :

• morales → la loyauté, l’esprit d’équipe…

• sociales → écologie, éthique, santé …

• professionnelles → qualité, innovation, savoir-faire …

Et ici encore une fois, si tu as des valeurs écologiques au sein de ton entreprise et que tu souhaites mettre cela en avant, ta communication devra être en accord avec cela. Au même titre que si tu as créé un produit innovant et que c’est cet aspect que tu veux mettre en avant.

Qui sont tes concurrents ? Et quel univers se dégage-t’il généralement dans ta niche ?

Pour construire ton identité visuelle, je t’invite à faire la liste des tes concurrents et à regarder leurs identités visuelles. Non pas pour copier attention ! Mais pour t’en inspirer ET t’en différencier.

En effet, le fait de voir ce qui se fait dans ton domaine va te permettre de rester cohérent pour les consommateurs en t’en inspirant. Mais cela te permettra également de t’en différencier afin de sortir du lot et d’être remarqué.

Qu’est ce qui te différencie de tes concurrents ?

Egalement, une fois que tu auras listé tes concurrents, demandes-toi ce qui t’en différencie afin de mettre cet/ces aspect.s en avant.

Tu proposes un services supplémentaires ?

Tu utilises des matériaux différents et meilleurs à l’environnement ?

Peu importe ce qui te différencie d’eux, cela sera probablement un point positif pour développer ton business et il sera alors important de le mettre en avant.

Une fois que tu auras répondu à ces questions tu pourras alors te pencher sur ton image de marque et, entre autres, sur ton identité visuelle.

Tu pourras choisir des couleurs non pas parce qu’elles te plaisent mais parce qu’elles sont cohérentes. D’ailleurs je t’ai rédigé un article il y a quelques temps pour t’aider → « Le choix des bonnes couleurs pour son image de marque »

Tu pourras choisir tes typographies, le style de visuels que tu vas utiliser (photographies, icônes, formes…) etc.

error: Ce contenu est protégé car il appartient à Azana 😉